Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

08 août 2022

Jason Joly - jjoly@lexismedia.ca

Sept marathons en sept jours pour combattre la sclérose en plaques

Mathieu Gélinas est «Crinqué contre la SP »

Mathieu Gélinas

©Photo gracieuseté - Joseph Roby - L'Action

Mathieu Gélinas compte utiliser sa passion pour la course afin de combattre la sclérose en plaques.

Une course de Québec à Tadoussac. Voilà ce que Mathieu Gélinas est prêt à faire pour soutenir la lutte contre la sclérose en plaques. Le Joliettain d’origine compte parcourir environ 300 km et amasser 50 000$ pour la Société canadienne de sclérose en plaques (SCSP). Ce projet, qu’il a baptisé « Crinqué contre la SP », se veut une belle initiative pour rendre hommage à sa grand-mère qui était atteinte de la maladie.

La sclérose en plaques est une maladie que Mathieu Gélinas connait depuis longtemps. Étant plus jeune, sa grand-mère luttait déjà contre des symptômes sévères. « J’ai vu le pire côté de cette maladie où l’autonomie des personnes atteintes est réduite », indique-t-il. La dame n’a pu bénéficier des médicaments qui ralentissent les effets de la maladie et réduisent les manifestations de « poussées », soit des périodes où les symptômes sont les plus intenses. Ainsi, elle n’était plus apte à utiliser ses capacités motrices. « Ça peut se rendre jusqu’à ne plus être capable de manger. J’ai grandi en faisant manger ma grand-mère, mais nous parlions ensemble comme nous nous parlons en ce moment », se rappelle-t-il.

Malheureusement, la dame est décédée durant la première vague de la pandémie en 2020. « Les pires histoires qu’on entendait disant que les familles ne pouvaient aller voir leurs proches, j’ai été un peu victime de ça. Je n’ai pas vu ma grand-mère avant son décès », se désole Mathieu. Ainsi, pour combattre la sclérose en plaques, il a participé en 2021 à la Course Ultra Trail Harricana à Charlevoix, un événement organisé en collaboration avec la SCSP. Son frère et lui ont fait une levée de fonds qui leur a permis d’amasser 15 000$. « Cette année, j’avais envie de pousser la note un peu plus haut en organisant mon propre événement. » Ses proches le surnommant parfois « crinqué » à cause de sa passion pour la course, il a donc mis sur pied l’événement « Crinqué contre la SP ».

Des entrainements plus intenses

Le nouvel objectif de Mathieu est de parcourir à la course la distance qui sépare Québec de Tadoussac pendant sept jours. « C’est l’équivalent d’un marathon par jour puisque je vais courir 43 km quotidiennement et un marathon est un peu plus de 42 km », résume-t-il. Il sera suivi par des proches en véhicule tout-terrain et a déjà prévu plusieurs arrêts au fil de sa course pour s’y reposer. Ayant avisé les pourvoiries de sa venue, surtout en vue de la période de la chasse, il pourra séjourner à tous les endroits prévus pour chaque nuit. Il souhaite cependant avoir un véhicule récréatif pour se reposer, mais il veut éviter de débourser des milliers de dollars pour s’en acheter un : « Je crois que je perdrais l’essence du projet si je m’endette pour financer tout cela ». Ainsi, il cherche activement un partenaire qui pourrait lui fournir un VR.

Malgré son intérêt pour la course depuis une dizaine d’années, Mathieu Gélinas reconnait que son entrainement a connu quelques modifications en vue de son projet: « Il y a eu des changements au niveau du volume d’entrainements et du nombre de kilomètres par semaine ». Il doit également pratiquer sa course dans un environnement plus montagneux et a demandé un suivi auprès de spécialistes de la santé en physiothérapie et en massothérapie.

En plus de sa semaine de course qu’il prévoit commencer le 17 octobre, Mathieu a mis en marche une levée de fonds pour récolter 50 000$ afin de financer la recherche sur la sclérose en plaques. Cette collecte continuera d’accueillir des dons, et ce, même après la course de l’athlète. En l’espace d’un mois, il est parvenu à amasser plus de 6500 $, mais il espère atteindre son objectif pour soutenir les personnes aux prises avec la sclérose en plaques. « Les malades reçoivent le diagnostic comme une tonne de briques sur la tête. C’est avec des initiatives comme la mienne que ça permet de faire une différence puisque la médication aide vraiment », déclare le coureur.

Il apprécie grandement le soutien des citoyens, mais espère également trouver d’autres partenaires, particulièrement de Joliette, pour lui permettre de financer les préparatifs pour sa course. Déjà, plusieurs entreprises ont accepté de lui fournir des vêtements et des équipements de sport ainsi que des aliments qui lui permettront de se tenir en santé durant ces sept jours, mais il confie avoir besoin d’argent pour d’autres utilités comme l’essence de la voiture tout-terrain. « Dans le meilleur des mondes, j’aimerais faire un documentaire avec mon projet. Donc c’est pour financer ça que je suis aussi à la recherche d’argent », ajoute-t-il.

Malgré les quelques préparatifs restants et les entrainements à poursuivre avant que ne commence plus officiellement la course de « Crinqué contre la SP », Mathieu Gélinas se sent très confiant pour la suite de ce projet auquel il tient particulièrement pour rendre hommage à sa grand-mère. « C’est aussi une façon de lui dire au revoir », conclut le coureur.

Pour plus d’informations ou pour contribuer au financement du projet : https://msspwcms.donordrive.com/index.cfm?fuseaction=donordrive.participant&participantID=12923.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média