Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

30 juillet 2022

Communiqué L'Action - infolanaudiere@lexismedia.ca

Deux violons en dons pour aider le développement de la musique chez les jeunes

Fondation Rolland-Brunelle

Thérèse Girard

©(Photo gracieuseté)

Thérèse Girard, de l’atelier Stensland & Girard, avec le violon offert à la Fondation Rolland-Brunelle.

La Fondation Rolland-Brunelle a récemment reçu d’importants dons d’instruments de musique, soit deux violons. L’un d’eux est une magnifique copie d’un Guarneri Del Gesu de 1741 fabriquée par Guy Salois et l’autre est un violon de l’atelier des luthiers Stensland & Girard d’une valeur de 12 000$.

« Nous cherchions une façon de contribuer au développement de la musique chez les jeunes et nous avons été mis en contact avec la fondation », a expliqué Thérèse Girard qui avec son conjoint Jean-Benoit Stensland exercent le métier de luthier depuis plus de 35 ans. Ils sont tous les deux diplômés de la célèbre école de lutherie de Crémone en Italie. L’instrument offert par les luthiers de Deux-Montagnes a été fabriqué en 2020. 

Quant à l’autre violon, il est l’œuvre de Guy Salois de Contrecoeur. Ce jeune retraité, qui a découvert la lutherie il y a quelques années, a fabriqué à ce jour une quinzaine de violons. « Je construis des poèmes en bois », a précisé ce passionné de musique.  

Le violon qu’il a donné à la Fondation Rolland-Brunelle est une copie d’un Guarneri Del Gesu de 1741 et a été fabriqué en 2021. « Ce violon a déjà une belle et chaude sonorité, il va continuer à s’ouvrir au fur et à mesure qu’il sera joué », a mentionné le secrétaire de la Fondation Rolland-Brunelle et violoniste, Bernard Ducharme. 

Ces instruments s’ajoutent à la banque de violons de la fondation qui en possède quatre et en gère deux autres. « Le but est de permettre à de jeunes élèves de poursuivre leur apprentissage sur des instruments de qualité. Déjà que les frais pour les cours sont relativement élevés, s’il faut payer quelques milliers de dollars de plus pour avoir un instrument de qualité, ça commence à être dispendieux », a ajouté M. Ducharme. 

Ces violons sont donc prêtés pour une période de deux ans. D’ailleurs, deux violons de la banque d’instruments de la fondation sont disponibles pour la session d’automne, dont le violon de Guy Salois. Les candidats ont jusqu’au 25 août pour soumettre leur candidature. Les formulaires et les critères d’admissibilité sont accessibles via le site internet de l’Orchestre symphonique des jeunes de Joliette (www.osjj.com). 

À noter que la fondation est aussi ouverte à d’autres dons d’instruments (pas seulement des violons).

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média