Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

cliquer pour fermer

Éducation

Retour

18 mai 2022

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

Des balançoires aux multiples bienfaits pour les classes spécialisées

École secondaire Thérèse-Martin

Thérèse-Martin

©(Photo L'Action- Mélissa Blouin)

L’école secondaire Thérèse-Martin a procédé à l’aménagement de six balançoires sur son terrain afin de répondre à l’un des besoins des jeunes qui vivent avec un trouble du spectre de l’autisme (TSA). « Depuis qu’elles sont installées, nos élèves sortent en courant pour aller se balancer, c’est juste magnifique de voir à quel point ça les rend heureux », a commenté l’éducatrice spécialisée qui a amené cette idée, Cathy Desailliers Desjardins.

Elle a ajouté que cette sorte d’installation est peu commune pour une école secondaire, mais qu’elle était très importante pour eux. « On remarquait que la clientèle TSA qui arrivait du primaire avait besoin de cela. Le balancement, l’environnement extérieur, la proprioception du corps, ce sont tous des aspects qui viennent vraiment rejoindre ces élèves».  

Certains de ceux-ci, comme Kevin, ne sortaient jamais dehors sur l’heure du dîner, mais depuis que les balançoires sont là, ils ne manquent aucune occasion d’y aller. C’est d’ailleurs à contrecœur que Kevin a dû quitter sa balançoire pour venir s’adresser au Journal, « j’aime venir me balancer, ça me dégourdit et ça me donne un peu d’énergie! » Aussitôt qu’il s’est levé, un autre élève s’est empressé de prendre sa balançoire, ce qui démontre bien l’engouement des jeunes envers celles-ci.  

Simon et Benjamin ont de leur côté mentionné que le fait de se balancer les aide à se détendre, « il n’y a pas beaucoup de bruit ici, c’est calme! » Un arbre a également été planté à proximité par un éducateur afin de symboliser l’ouverture des lieux et les jeunes se font un devoir de bien l’arroser.  

Ce moment de relaxation en plein air leur permet d’être plus performants et attentifs lors de leur retour en classe. «Cela fait plusieurs années que l’on travaille pour avoir le budget qui permettrait cette installation et qui viendrait combler un besoin de nos classes spécialisées », a commenté le directeur adjoint de l'établissement, Xavier Beaudry-Maisonneuve.  

Il a expliqué que l’idée était venue il y a environ trois ans et que c’est l’année dernière que l’école a obtenu l’autorisation pour réaliser le projet. L’installation a commencé à l’automne dernier et cela fait environ trois semaines que les élèves peuvent pleinement profiter des balançoires.  

«Elles sont utilisées et il n’y a pas de doute qu’elles le seront encore longtemps! Je suis vraiment contente de cette réalisation pour le bien-être de nos élèves et oui, nous l’avons fait pour eux, mais nous avons vu, à certains moments de la journée, que des élèves du régulier viennent aussi se balancer, alors c’est vraiment pour tout le monde », a terminé Mme Desailliers Desjardins.  

Une demande qui augmente 

L’école secondaire Thérèse-Martin comptait une classe d’élèves avec un trouble du spectre de l’autisme, mais cette année, le nombre de classes TSA a augmenté à trois et une de plus s’ajoutera encore l’an prochain. Les classes sont composées de groupes d'élèves hétérogènes tant au niveau de l'âge que des acquis. Ces élèves présentent des difficultés au niveau de la communication et des habiletés sociales, des particularités au niveau du traitement sensoriel et des intérêts restreints ou atypiques. Ils peuvent également éprouver des difficultés à s'ajuster aux stimuli de l'environnement, à accomplir les tâches scolaires normalement proposées aux élèves de leur âge et à entrer en relation avec les autres. Ils ont notamment besoin d’un environnement sécurisant et prévisible, de repères visuels et d’aménagements tenant compte des caractéristiques sensorielles. L’objectif des classes est de développer l’autonomie des élèves, leurs habiletés sociales et de les outiller afin de favoriser un retour en classe ordinaire.  

Thérèse-Martin

©(Photo L'Action- Mélissa Blouin)

Les élèves des classes spécialisées et les membres du personnel sont très heureux de voir cette idée enfin concrétisée.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média