Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

06 mai 2022

Jason Joly - jjoly@lexismedia.ca

Des camionneurs de produits en vrac manifesteront sur les routes lanaudoises

Association des Transporteurs en vrac zone de Joliette Inc.

Mobilisation camionneurs

©Photo gracieuseté - Martin Mousseau - L'Action

Une manifestation a eu lieu en 2016 sur la rue Gauthier concernant la permanence des permis de transport.

Un convoi de camionneurs de l’Association des Transporteurs en vrac zone de Joliette Inc manifesteront et déambuleront dans plusieurs villes de Lanaudière le 9 mai 2022.

Cette mobilisation, qui a été décidée par les membres de l'Association nationale des camionneurs artisans inc. (ANCAI) après s’être réunis en conseil général, se déroulera sur l’ensemble du territoire québécois. Les camionneurs visiteront chaque bureau de circonscription des élus de l’Assemblée nationale, ainsi que les Centres de services et les directions territoriales du ministère des Transports. Ceux dont la mission principale est de desservir les marchés publics se disent fatigués de subventionner cette institution.

Le convoi partira donc de Notre-Dame-de-Lourdes jusqu’à Sainte-Mélanie avant de traverser Saint-Charles-Borromée et de continuer leur route vers Joliette pour ensuite prendre la rue Richard.  Ils prévoient aller déposer une lettre au bureau de la députée Véronique Hivon vers 9 h avant de se diriger ensuite au centre de services du ministère des Transports, sur la rue De Lorimier.

Les membres de l’ANCAI dénoncent des pertes de 0,60$/ le litre au cours du mois de mars 2022. Chaque heure travaillée est présentement déficitaire, ce qui place ces petites entreprises dans une position financière précaire. Après plusieurs approches improductives auprès des représentants du ministère, il s’avère que la seule action capable de sensibiliser le ministère, la population et le gouvernement à la hausse des prix du carburant est de manifester.

Les camionneurs considèrent que le ministère, qui base ses calculs des tarifs en vigueur sur un prix du carburant dépassé, est complètement déconnecté de la réalité. Ils ajoutent que le présent contexte financier démontre également que la formule de calcul d’ajustement mensuel du tarif à partir du prix à la rampe de chargement est loin de combler les pertes engendrées par la hausse réelle des prix. Les camionneurs demandent donc que les tarifs de transport en vrac du ministère des Transports soient augmentés de manière à représenter les coûts réels de 2022, et ce, de toute urgence.

Si la manifestation du 9 mai n’atteint pas ses objectifs, d’autres actions, telles des interventions lors d’activités politiques ou lors d’annonces publiques, sont sérieusement envisagées par les membres de l’ANCAI.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média