Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Éducation

Retour

29 avril 2022

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

Une flotte de 15 vélos pour les élèves de Lorenzo-Gauthier

Favoriser la sécurité routière

Vélo Lorenzo-Gauthier

©(Photo L'Action- Mélissa Blouin)

Les enseignants, les partenaires, les membres de la direction et les élèves étaient tous très heureux de recevoir ces nouveaux vélos.

Les élèves et les enseignants de l’école Lorenzo-Gauthier se sentaient comme au matin de Noël le 22 avril dernier, alors qu’une flotte de 15 vélos et casques leur a été offerte dans le cadre du programme Cycliste averti de Vélo Québec. En effet, grâce au soutien du Mouvement Desjardins et de Décathlon, ce sont 540 vélos qui ont été remis à 36 écoles de la province cette année.

« Cette flotte permettra non seulement aux élèves de l’école Vers l'Avenir (Lorenzo-Gauthier) de se développer et d'acquérir de saines habitudes de vie, mais elle leur donnera aussi la possibilité de se dépasser et de vivre des réussites», a commenté la directrice de l’école, Caroline Rochon.  

Les vélos seront principalement utilisés afin de permettre aux jeunes de 5e et de 6e année de prendre part au programme Cycliste averti qui vise à convertir les jeunes en usagers de la route sécuritaires.  

Au cours de celui-ci, ils apprendront notamment l’importance de signaler leurs intentions et d’être visibles, ainsi que les comportements à adopter et les risques qui peuvent survenir sur la route. Le programme représente une quinzaine d’heures d’apprentissages autant théoriques que pratiques. Depuis ses débuts en 2015, il a formé quelque 12 700 enfants issus de 139 écoles. 

« Cela fait sept ans que nous faisons partie du programme Cycliste averti et je trouve qu’il est d’une grande importance. Il y a beaucoup de jeunes qui viennent à l’école à vélo et souvent, lorsque je les vois, je me dis qu’il faut faire quelque chose, parce qu’ils sont dangereux! Le programme vient donc répondre à un grand besoin», a commenté l’enseignant d’éducation physique à Lorenzo-Gauthier, Jonathan Brault.  

Ce dernier a toutefois ajouté que, par les années précédentes, il s’agissait d’un grand défi de réunir assez de vélos pour tous les élèves, puisque certains résident trop loin pour se rendre à l’école à vélo, d’autres n’en possèdent pas, ou encore, ils en ont, mais sont peu adaptés. La directrice des programmes chez Vélo Québec, Magalie Berbonne, a renchéri que pour plusieurs écoles, ces flottes de vélos ont été un élément déterminant dans la décision de prendre part au programme. 

« Avec une flotte qui demeure à l’école, non seulement ce sera plus facile et efficace pour nous d’enseigner les cours pratiques et de prendre part aux sorties sur route, mais en plus, ça élargit les possibilités d’activités à vélo pour toute l’école», a expliqué M. Brault.  

La directrice a ajouté que ces vélos donneront la possibilité aux élèves d’aller apprendre à l’extérieur dans les infrastructures de la Ville comme au parc Saint-Jean-Bosco ou au parc Jean-Livernoche. «Nous visons la réussite de tous dans un environnement actif et stimulant qui favorisera l’estime de soi et le sentiment d'appartenance! » 

De leur côté, les élèves étaient aussi très enthousiastes par rapport à ces nouveaux vélos. Ces derniers venaient tout juste d’arriver et déjà, quelques élèves les essayaient. «Ils vont bien!», a confirmé Rose de la classe volet sports de cinquième année avant de partager son grand intérêt pour le vélo.  

« J’aime vraiment ça, ça me fait bouger et ça me permet d’aller à des endroits sans passer par les grandes rues, mais par des endroits que j’aime, comme la forêt. L’été je vais souvent chez mes grands-parents à vélo! » Son camarade de classe Antoine a quant à lui déclaré qu’il s’agissait de son sport préféré, « ça me dégourdit, me permet d’être dehors et d’aller en faire avec mes amis! » 

Ces réactions démontrent bien que les efforts de l’école ont les résultats escomptés. L’enseignant d’éducation physique a d’ailleurs comme objectif que les enfants aient envie de se déplacer à vélo et qu’ils acquièrent la confiance pour le faire. « Pour moi, c’est l’avenir si on veut diminuer notre empreinte écologique. »  

Le directeur général de la Caisse Desjardins de Joliette et du Centre de Lanaudière, Joël Landry, a continué en ce même sens en évoquant que ce projet favorisera l’utilisation de la bicyclette dans la vie de ces futurs adultes. « Ils vont participer à rendre l’environnement un peu plus sain et vont contribuer à la lutte aux changements climatiques. » Il a terminé en remerciant les membres de la direction et tous les enseignants d’investir leur temps dans le programme Cycliste averti.  

Rappelons que l’initiative « Une flotte de vélos pour mon école » est le fruit d’un partenariat conclu en 2020 afin de remettre annuellement deux flottes de 15 vélos et casques à des écoles participant au programme Cycliste averti. D’abord suspendue en raison de la pandémie, l’initiative a pris, cette année, une ampleur exceptionnelle grâce au soutien combiné du Mouvement Desjardins et de Décathlon.  

©(Photo L'Action- Mélissa Blouin)

©(Photo L'Action- Mélissa Blouin)

©(Photo L'Action- Mélissa Blouin)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média