Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

14 avril 2022

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Québec Solidaire se mobilise contre la crise du logement

Geste dans plus de 11 collectivités, dont Lavaltrie

pancartes Québec Solidaire

©gracieuseté - L'Action

La mobilisation s’est effectuée dans plus de 11 localités, dont Lavaltrie.

Plus d’une centaine de militants solidaires se sont réunis le dimanche 10 avril dans le cadre d’une activité de mobilisation nationale sur la crise du logement. Des affiches ont été installées dans plus de 11 localités, dont Lavaltrie.

Il s’agissait de démontrer à la population qu’il y a des solutions à cette crise et qu’un gouvernement solidaire serait prêt à les appliquer.

Démarche

Sur des terrains vacants ou en réaffectation, les militants solidaires ont placé des affiches indiquant que des logements sociaux peuvent ou auraient pu être construits à ces endroits au lieu des habituels condos de luxe qui perpétuent la frénésie immobilière actuelle.

«Le Québec au complet est en crise du logement et on n’en sortira pas tant et aussi longtemps qu’on ne construira pas massivement des logements. La seule chose qui manque pour que ça arrive, c’est de la volonté politique. L’équipe capable de mettre fin à la crise du logement au Québec, c’est l’équipe solidaire», a déclaré Gabriel Nadeau-Dubois, porte-parole de Québec Solidaire.

C’est dans l’espoir de voir cette vision émerger grâce à un gouvernement solidaire que des militants de Berthier se sont mobilisés à Lavaltrie.

«Les augmentations de loyer indécentes, les rénovictions, l’accès à la propriété de plus en plus difficile pour les jeunes familles, ça n’a juste pas de bon sens. À Québec Solidaire, nous voulons construire un Québec dans lequel le logement est un droit et non un privilège», a mentionné Amélie Drainville, porte-parole de Québec Solidaire-Berthier et aspirante candidate pour les élections.

Au cours d’un premier mandat, un gouvernement solidaire projette de construire 50 000 logements sociaux partout au Québec et compte s’attaquer à la crise du logement avec un contrôle obligatoire des loyers, un moratoire sur les rénovictions et avec une série de mesures pour calmer la frénésie immobilière en notamment privilégiant le développement de nouveaux modèles de propriétés non marchandes comme les coopératives et les fiducies foncières.

Où passerez-vous vos vacances?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média