Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Tribune libre

Retour

12 avril 2022

Étudiant du Cégep à Joliette - reservationweb@lexismedia.ca

Un taux d’inflation médiocre

Lettre ouverte

Le taux d’inflation affecte énormément le portefeuille des Canadiens. Selon Statistique Canada, en février 2022 le taux d’inflation a connu une hausse de 5,7%, du jamais vu depuis août 1991. (Résultats d’études) Comme si du jour au lendemain les Canadiens avaient de l’argent à jeter par les fenêtres, c’est absurde.

Comment manger sainement quand le prix de la nourriture n’a aucun sens? Comment se faire plaisir lorsque le prix de l’essence et le prix du panier d’épicerie viennent gober tout ce qu’il y a dans le petit cochon? Les Canadiens travaillent d’arrache-pied pour finalement devoir payer, payer et encore payer sans être heureux nécessairement par manque d’argent pour combler leur bonheur personnel. (Appel aux valeurs-plaisir/bonheur)

Si au moins le prix des frais de loyer n’augmentait pas en même temps que tout le reste, ça pourrait donner une chance aux Canadiens d’être moins « squeezer » financièrement, mais dans ce cas-ci ce n’est pas le cas, les Canadiens sont coincés dans un cercle vicieux.

De plus, les Canadiens n’ont pas fini de voir les prix montés à vue d’œil, selon Royces Mendes. La guerre en Ukraine cause grandement de pressions sur les prix et puis les possibles prochaines vagues de COVID-19 vont engendrer des problèmes d’approvisionnements ce qui occasionnera du même coup une augmentation des prix. (Argument d’autorité)

Sandra Cayer

Étudiante en sciences humaines au Cégep Régional de Lanaudière à Joliette

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média