Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Tribune libre

Retour

11 avril 2022

Étudiant du Cégep à Joliette - reservationweb@lexismedia.ca

Immigrants et travail : un système douteux

Lettre ouverte

Certaines personnes immigrantes au Québec sont sujettes à des conditions de travail inconvenables, notamment plusieurs préposé(e)s au bénéficiaires (« Des conditions « misérables et abusives » dénoncées », La Presse, 10 avril 2022), et cela laisse croire à une forme de racisme systémique dans le domaine du travail au Québec.

Selon une étude de l’Institution de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS) en 2016, les travailleurs étrangers vivent toujours une certaine forme de discrimination dans le milieu du travail québécois. Ils ont souvent un salaire moins élevé que les Canadiens d’origine et sont plus touchés par le chômage.

De nombreux témoignages, faits par des travailleurs étrangers travaillant comme préposés aux bénéficiaires, relatent les mauvaises conditions de travail vécues par ces derniers. Par exemple, des salaires non payés, un refus de congé de maladie, des propos à caractère racistes, etc. Voilà une preuve qu’il existe une inégalité entre Canadiens d’origine et étrangers.

Le système de travail canadien devrait être réformé, sans quoi il y aura toujours du racisme systémique.

Dior-Maëlys Diop

Étudiante en sciences humaines au Cégep régional de Lanaudière à Joliette

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média