Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Tribune libre

Retour

07 avril 2022

Un projet pour l’économie, mais contre l’environnement ?

Lettre ouverte

Quelques jours seulement après la publication du rapport environnemental réalisé par le Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC), le gouvernement Trudeau annonce l’approbation du projet pétrolier Bay du Nord pour raviver l’économie de Terre-Neuve. L’économie l’a toujours emporté sur l’environnement et il est grand temps que cette convention change.

Si le réchauffement climatique continue ainsi, il est évident que l’humanité avance la tête première vers sa propre fin. En effet, la température terrestre globale ne cesse d’augmenter et la mise en place de nouveaux projets, tout comme Bay du Nord, ne fait qu’empirer la situation déjà précaire. À long terme, ce projet pétrolier aura un impact monstrueux sur la biodiversité de la région et émettra des tonnes de gaz à effet de serre.

Contre toute logique, les préoccupations économiques d’une unique région priment sur les conditions environnementales mondiales et pourtant, l’économie dépend de la survie de la planète.

En continuant ainsi, les prochaines générations vivront dans un tout autre monde, un monde que personne ne veut connaitre. Est-ce réellement le prix à payer pour assurer une économie prospère ?

Par cette annonce, il est simple de conclure que la planète Terre, la demeure de tous, ne surpassera jamais l’économie.

Éliane Dimitri

Étudiante en sciences de la nature au Cégep régional de Lanaudière à Joliette

Commentaires

7 avril 2022

Odette Lavigne

Je vous appuie à 100% Éliane. Moi-même je n'en reviens pas de voir à quel point l'économie à très court terme (et même passée) prime sur l'économie à moyen et long terme qui ne pourra pas être prospère avec toutes les conséquences des changements climatiques qui nous attendent. Moi qui entame ma soixante-dixième année, j'ai honte en pensant aux jeunes et aux générations futures. Quel manque de solidarité intergénérationnelle!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média