Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Publireportages

Retour

24 novembre 2021

Les types d'infections sexuellement transmissibles

Une personne sexuellement active n’est jamais à l’abri d’une infection issue d’un rapport sexuel. Bien que celle-ci se guérisse généralement avec un traitement antibiotique, ne tardez pas à faire des prélèvements auprès d’un laboratoire dès que vous avez le moindre doute sur votre partenaire. Dans cet article, vous trouverez les 3 types d’infections sexuellement transmissibles les plus fréquents.

condom

3 types d’infections sexuellement transmissibles les plus fréquents.

La chlamydiose

La Chlamydia trachomatis est la bactérie responsable de la chlamydiose. Cette infection sexuellement transmissible concerne notamment les jeunes femmes. Dans la plupart des cas, cette infection ne manifeste aucun symptôme, mais déclenche d’autres infections si elle n’est pas traitée. Transmise à l’homme, la chlamydiose peut entraîner une urétrite, une prostatite, une épididymite ou un syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter. Par ailleurs, la femme peut être victime d’infertilité à la suite d’une infection des trompes ou du col de l’utérus. Si elle est enceinte, l’enfant qu’elle porte peut naître prématurément ou peut être victime de conjonctivite ou de pneumonie.

La gonorrhée

Le gonocoque est la bactérie responsable de la gonorrhée qui se transmet, quelle que soit la pratique lors du rapport sexuel. Généralement, la période d’incubation de cette infection à gonocoque est de 2 à 7 jours. Dès lors, les symptômes de la gonorrhée chez les hommes commencent à se manifester par une sensation de brûlure lors des mictions. Par ailleurs, une inflammation du vagin, de la vulve et du col de l’utérus peut être observée chez les femmes, accompagnée de pertes purulentes et de douleurs au niveau du bas-ventre. Toutefois, les risques de complication sont plus élevés que chez les hommes, car ces signes ne peuvent pas toujours se manifester.

La syphilis

La Treponema pallidum est la bactérie responsable de la syphilis. Outre les rapports sexuels non protégés, elle se transmet également à un enfant au cours d’une grossesse et à un autre individu via une seringue non stérilisée. Les symptômes n’apparaissent que 3 semaines après la période d’incubation. À première vue, cette infection provoque des lésions cutanées avec des aspects variant d’une personne à une autre. Cela se présente généralement sous forme d’ulcère non douloureux au niveau du pénis, du vagin, de l’anus, de la gorge et de la bouche. Bien que ces signes disparaissent sans traitement au bout de 2 à 6 semaines, la bactérie responsable restant dans le corps est toujours contagieuse. En revanche, on a affaire à une syphilis secondaire quand une éruption cutanéo-muqueuse apparaît sur les différentes parties du corps 6 semaines à 6 mois après. Un troisième niveau de la syphilis peut survenir 25 ans après l’infection. Ainsi, la victime peut subir une atteinte neurologique ou cardiovasculaire, mais elle n’est plus contagieuse.

 

Où passerez-vous vos vacances?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média