Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

13 octobre 2021

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Le ministre Dubé annonce un report d’un mois

Vaccination obligatoire des travailleurs de la santé

Christian Dubé

©Photo -archives

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé.

À deux jours de la date butoir, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé le report de la mise en application du décret concernant la vaccination obligatoire des travailleurs de la santé au 15 novembre. « On donne une dernière chance aux non vaccinés. » 

Le ministre a expliqué qu’après avoir évalué différents scénarios et réalisé des visites sur le terrain, le départ potentiel de 22 000 employés non vaccinés s’additionnant au personnel déjà manquant aurait ajouté une pression trop forte sur le réseau. « Ça ajouterait aussi une pression trop grande sur les travailleurs de la santé déjà vaccinés qui demeureraient en place. »

La décision difficile a été prise tard, le 12 octobre. Pour M. Dubé, la vaccination obligatoire en santé est la bonne décision, mais le report de 30 jours s’imposait en raison de la précarité du réseau de la santé. « Ce serait jouer avec la santé des Québécois. La mise en application le 15 octobre était trop lourde de conséquences. »

En effet, appliquer le décret aurait pu entraîner, selon le ministre, la fermeture de certains milieux. Cela aurait aussi contraint les employés en place à faire du temps supplémentaire obligatoire, une mesure à laquelle le gouvernement souhaite mettre fin.

« Cette décision peut paraître très choquante pour les travailleurs de la santé déjà vaccinés et les utilisateurs du réseau qui veulent un environnement sécuritaire. Elle peut paraître difficile pour tous les Québécois vaccinés qui respectent les règles sanitaires. Mais on ne veut pas imposer la vaccination obligatoire en santé au détriment de la santé des Québécois. »

Accepter une seule dose de vaccin de la part des travailleurs aurait tout de même engendré le départ de 12 000 employés. « C’est comme si on revivait le pire de la première vague, notamment dans les CHSLD et les RPA, alors qu’il nous manquait 10 000 personnes dans le réseau. »

Le ministre a toutefois annoncé la mise en place de certaines mesures à compter du lundi 18 octobre. Les primes Covid ne seront plus versées aux travailleurs de la santé non vaccinés. Ces derniers devront être testés trois fois par semaine. M. Dubé a assuré que les mesures de sécurité seront maintenues dans tous les milieux de soin et de vie, autant pour les usagers que les employés. Au cours du prochain mois, le gouvernement compte mettre en place des efforts de recrutement et pour convaincre les employés de rester dans le réseau.

Le ministre de la Santé a rappelé que le gouvernement a reçu l’appui des ordres professionnels cette semaine concernant la vaccination obligatoire et que des milliers de Québécois continuaient de se faire vacciner chaque semaine avec une première dose. Depuis la commission parlementaire du mois d'août, la vaccination des travailleurs de la santé avec une première dose a augmenté de 5 %, atteignant 96 %.

Aux employés du réseau de la santé non vaccinés, Christian Dubé a déclaré : « Nous vous tendons la main et nous espérons sincèrement que vous allez la saisir. Faites-le pour vous et vos proches et pour vos collègues. On a tous le droit de changer d’idée quand c’est pour de bonnes raisons. »

Commentaires

13 octobre 2021

Huguette FAUST

Bonjour M. dubé Je suis extrêmement déçu de voir que vous avez reculé devant les non vaccinés. À cause d'eux, les gens comme moi (75 ans avec Fibrose Pulmonaire) sommes obligés de rester à la maison pour ne pas être contaminés. Vous n'avez donc, aucune colonne vertébrale et je vous répète que je suis extrêmement déçu de ce résultat.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média