Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits Divers

Retour

28 septembre 2021

Jason Joly - jjoly@lexismedia.ca

Une Crabtréenne veut sensibiliser les automobilistes à la prudence

Municipalité de Crabtree

Accident

©Photo gracieuseté - Jacynthe Asselin - L'Action

Une conductrice de 37 ans a percuté un pommier sur le chemin de la Rivière Rouge le 28 août.

Dans la nuit du 27 au 28 août 2021, une jeune femme a perdu le contrôle de son volant et a percuté un arbre sur le chemin de la Rivière Rouge à Crabtree. La jeune femme n’a eu que quelques séquelles de l’accident, mais pour Christiane Blouin, propriétaire du terrain où l’accident a eu lieu, cet événement rappelle l’importance de sensibiliser les automobilistes à l’alcool au volant.

Vers minuit, le 28 août, une femme de 37 ans qui conduisait sur le chemin de la Rivière Rouge à Crabtree a perdu le contrôle de son véhicule dans une courbe. L’automobiliste a continué sa route sur un terrain résidentiel avant de percuter un pommier. La voiture est une perte totale, mais, selon la Sûreté du Québec, la femme n’a subi que des blessures légères et a été rapidement envoyée à l’hôpital. Puisqu’elle était sous l’effet de l’alcool lors de l’accident, elle devra comparaitre au palais de justice.

Christiane Blouin est la propriétaire du terrain sur lequel la conductrice a terminé sa route. Cette dernière a percuté son pommier qui a complètement cédé. Mme Blouin souligne que l’accident aurait pu être plus grave encore : « À quelques mètres de l’arbre, il y a un poteau d’Hydro-Québec. La conductrice aurait pu le percuter et perdre la vie. »

La résidente de Crabtree tient surtout à sensibiliser les conducteurs, particulièrement les jeunes automobilistes : « Il faut sensibiliser les jeunes à ne pas prendre le volant lorsqu’ils ont consommé de la drogue ou de l’alcool. » Avec la rentrée scolaire, elle s’inquiète du retour des courses de voitures dans la municipalité qui pourraient entrainer d’autres accidents de la sorte.

Accident

©Photo gracieuseté - Jacynthe Asselin - L'Action

La femme était en état d’ébriété et a perdu le contrôle de son véhicule dans un tournant.

Efforts de conscientisation

Le directeur général de la Municipalité de Crabtree, Pierre Rondeau, indique qu’il n’y a pas que sur le chemin de la Rivière Rouge que les conducteurs roulent à grande vitesse. « Je ne pourrais pas dire si le problème de vitesse y est plus ou moins élevé qu’ailleurs. » Il énumère plusieurs routes qui sont souvent qualifiées de bruyantes ou de dangereuses à cause de la vitesse à laquelle circulent les automobilistes comme le chemin Sainte-Marie, le chemin Saint-Michel ou encore la 4e avenue.

La Municipalité a notamment installé des stèles de vitesse durant plusieurs semaines afin de récolter des données qui vont pouvoir être présentées à la Sûreté du Québec. La Municipalité de Crabtree a discuté plusieurs fois avec les policiers afin d’avoir une surveillance plus constante sur le terrain. « Nous pouvons remplir trois ou quatre requêtes par mois en spécifiant les endroits où la vérification doit se faire », explique M. Rondeau. Il ajoute que les effectifs réduits des policiers les empêchent toutefois de répondre à toutes leurs demandes.

En attendant les interventions de la Sûreté du Québec, Pierre Rondeau assure que la Municipalité fait des efforts de sensibilisation auprès des citoyens pour les inciter à réduire leur vitesse de conduite. Des balises ont été placées sur les côtés et au centre de la route pour forcer les gens à ralentir. « Nous avons essayé de mettre un pot de fleurs à une autre intersection, mais il y a eu un accident à cet endroit. »

Christiane Blouin mentionne que la Municipalité a changé la limite de vitesse sur le Chemin de la Rivière Rouge : « La limite a été baissée à 50 maintenant, mais tout le monde roule à 80 km/h », déplore-t-elle.

Plusieurs citoyens ont suggéré à Pierre Rondeau d’installer des dos-d’âne pour inciter les conducteurs à baisser leur vitesse : « Nous comprenons la problématique, mais nous ne pouvons pas mettre des dos-d’âne sur les routes où il n’y a pas d’arrêts ou d’écoliers. Il ne faut pas créer d’accidents non plus. »

Le directeur général a aussi reçu l’idée de mettre en place des radars pédagogiques pour que les automobilistes soient sensibilisés en voyant la vitesse à laquelle ils circulent. « Les gens qui vont vite, ça n’a aucun effet. On dirait même qu’il y en a qui teste le radar pour voir si la vitesse va être enregistrée en passant à côté. » M. Rondeau avoue que le meilleur outil serait les photos radars, mais il précise que les municipalités ne peuvent avoir ce genre d’appareil sur leur territoire.

Une campagne de sensibilisation a été créée par la MRC de Joliette afin d’inciter les conducteurs à adopter des comportements sécuritaires près des traverses piétonnières. Des villes comme Notre-Dame-des-Prairies ou Saint-Charles-Borromée participent à cette campagne et Crabtree désire se joindre à elles. La Municipalité compte mettre en place des pancartes aux entrées de la municipalité et dans les rues en espérant que cette campagne améliorera la situation.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média