Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

30 mai 2021

Communiqué L'Action - infolanaudiere@lexismedia.ca

Série de capsules contre le projet Nouveau Monde Graphite

Québec Solidaire Berthier

Capsule QS

©Photo gracieuseté

L’association solidaire de Berthier élabore un argumentaire contre le projet minier de Saint-Michel-des-Saints dans une série de trois capsules.

POLITIQUE. L’association de Québec Solidaire Berthier dévoilait récemment une série de trois capsules vidéo contre le décret d'autorisation du projet Nouveau Monde Graphite à Saint-Michel-des-Saints. À l’intérieur de chacune des capsules d’une durée approximative d’une minute trente, la porte-parole locale, Amélie Drainville, fait le point sur diverses problématiques observées dans la gestion du dossier.

Les capsules diffusées sur la chaîne Youtube de l’association, ainsi que sur sa page Facebook, visent à informer les Lanaudois des enjeux découlant du projet de mine à ciel ouvert. Elles s’inscrivent également en complément des six revendications incluses dans la pétition lancée en mars, la première étant de suspendre sur-le-champ le décret signé en janvier dernier. L’association conteste entre autres la décision du gouvernement Legault, et de son ministre de l’environnement Benoit Charrette, de ne pas avoir suivi les recommandations du BAPE avant de donner son aval au projet. Dans la pétition, le deuxième parti d’opposition demande d’ailleurs au gouvernement « de considérer et de rendre publiques les huit études supplémentaires demandées par le BAPE avant de rendre une nouvelle décision ».

Capsules QS

©Photo - Capture d'écran tirée de Facebook

La porte-parole féminine de Québec Solidaire Berthier, Amélie Drainville.

Les capsules mettent également en lumière l’absence d’acceptabilité sociale. On dénonce l’inexistence d’une réelle consultation publique de la part des promoteurs. « À Saint-Michel-des-Saints, les villégiateurs représentent la moitié de la population. Or, les villégiateurs n’étaient pas là lorsque les sondages ont été faits », expose Mme Drainville dans l’une des capsules. Elle remet également en doute la volonté du gouvernement Legault d’établir une réconciliation avec les peuples autochtones, arguant que la communauté atikamekw n’ait pas été consultée et qu’elle se soit même officiellement prononcée contre le projet Nouveau Monde Graphite.

Le volet économique et financier du projet est également problématique aux yeux de l’association. « Le gouvernement du Québec, par le biais d’Investissement Québec, ne respecte même pas sa propre stratégie de lutte aux paradis fiscaux en faisant affaire avec le groupe Pallinghurst comme actionnaire majoritaire de NMG », s’indigne Amélie Drainville.

Enfin, Mme Drainville aborde avec scepticisme le caractère « vert » que l’on attribue au projet minier. Selon la porte-parole solidaire, le projet présenté rime davantage avec saccage des écosystèmes. « L’électrification des transports, ça ne doit pas être un passeport pour la destruction de l’environnement ou pour le non-respect des peuples autochtones », élabore-t-elle en conclusion.

Il est possible de visionner les capsules ici : https://www.facebook.com/watch/?v=490231835509670

Qu’avez-vous fait depuis le début du déconfinement?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média