Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

07 mai 2021

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Solitude et face à face au cœur de l’hiver

La troisième enquête de Joaquin Moralès

Roxanne Bouchard

©Photo gracieuseté - Mathieu Rivard - L'Action

L'auteure lanaudoise Roxanne Bouchard.

L’auteure lanaudoise Roxanne Bouchard est de retour avec la troisième enquête de Joaquin Moralès, Le Murmure des hakapiks. Un thriller bouleversant, empreint de poésie, de froid et de glace, qui repose sur un huis-clos d’une grande intensité.

« J’ai voulu mettre de l’avant le thème de la solitude », mentionne Roxanne Bouchard en entrevue avec L’Action.

L’enquêteur Joaquin Moralès a quitté la Rive-Sud pour la Gaspésie. Il y a attendu sa femme qui n’est pas venue. Il vient de divorcer, il a aussi perdu ses collègues. Il prend part à un voyage de ski, mais dans cette ambiance « funny », lui-même n’a pas tant de plaisir.

« La solitude, c’est d’être éloigné des siens comme Moralès, mais également d’être isolé avec des gens qu’on ne connaît pas, comme le vivra Simone Lord. »

En effet, cette dernière se retrouve sur le Jean-Mathieu, un bateau de pêche pris au milieu des glaces dans le détroit de Northumberland en pleine chasse au phoque.

L’auteure Roxanne Bouchard avait envie d’aborder la manière dont les gens se révèlent lorsqu’ils sont isolés et poussés au bout d’eux-mêmes. Dans Le Murmure des hakapiks, chaque personnage se retrouve face à lui-même. « Chacun d’entre eux sera amené à réfléchir à ses propres décisions. » 

La froideur et la dureté de l’hiver viendront accentuer ce sentiment de solitude et de remise en question.

« On a de belles saisons pleines de contrastes. L’hiver peut être beau, mais il peut aussi être étouffant. La saison de l’hiver se prêtait bien au thème. »

Les lecteurs pourront certes voir au cœur de ce roman des parallèles avec ce qu’ils ont personnellement vécu au cours des derniers mois. Roxanne Bouchard a écrit cette troisième enquête de Moralès en plein confinement.

« Au cours de la dernière année, nous nous sommes retrouvés face à nos vies, à nos conjoints, à nos emplois et on s’est demandé : suis-je à la bonne place? »

Cette confrontation à soi-même prend également tout un autre sens lorsque, comme les personnages du roman, on se retrouve dans des environnements empreints de danger.

En cours d’écriture, Roxanne Bouchard s’est rendue aux Îles-de-la-Madeleine, l’automne dernier, afin de rencontrer de vieux chasseurs de phoque, le vrai propriétaire du Jean-Mathieu et des agents des pêches. « Je suis allée chercher des informations sur la chasse au phoque et en apprendre plus sur les liens entre les Madelinots et les animalistes. »

Roxanne Bouchard confie que le plus difficile, étant donné qu’elle écrivait un thriller et qu’il lui fallait des « méchants », a été de trouver des défauts aux Madelinots qui ont tous été si accueillants et ouverts envers elle.

Toutefois, elle insiste sur le fait que si des anecdotes peuvent être source d’inspiration, ses romans demeurent de la pure fiction.

Un vaste terrain de jeu

Roxanne Bouchard lance la troisième enquête Moralès alors que la sortie du second roman de la série a connu un immense succès l’été dernier.

« Je capote! C’est l’fun que les gens aiment la série Moralès! Les gens achètent mes livres et ça me permet de me libérer pour écrire plus. Je suis très enthousiaste. »

Il est toutefois important pour l’auteure que ses romans ne deviennent pas une « recette ». Alors que La Mariée de corail était une enquête policière, Le Murmure des hakapiks se veut un thriller où l’environnement se referme peu à peu avec de la peur, du danger et des émotions fortes. « Faire monter la tension, j’ai bien aimé ça. J’aime aller vers différentes atmosphères. C’est un défi qui me permet d’écrire plus et d’écrire mieux. Et je veux que ce soit un plaisir partagé avec les lecteurs. Je songe aussi à explorer les meurtres en série et les poursuites. »

Avec chacun de ses romans, Roxanne Bouchard veut approfondir une thématique différente. « J’ai abordé la nostalgie, la filiation et là, les choix que nous faisons. Et j’ai encore de l’espace pour travailler et avoir du plaisir. » L’auteure a d’ailleurs déjà débuté l’écriture du quatrième roman de la série.

Elle souligne que l’univers de Moralès est en évolution, de même que tous ses personnages et qu’elle a grand plaisir à les retrouver, qu’elle n’a pas encore fait le tour. « Et il reste de la Gaspésie à découvrir! »

Le Murmure des hakapiks est disponible en librairie depuis le 28 avril. Soulignons que les romans de Roxanne Bouchard sont aussi offerts en livre audio avec la participation de Paul Doucet.

Le livre

Cap-aux-Meules, Îles-de-la-Madeleine. Fin janvier. Alors que le nordet menace, l’agente Simone Lord monte, à titre d’observatrice, sur le Jean-Mathieu, un chalutier en partance pour la chasse au phoque. Elle n’est pas la bienvenue à bord. La météo s’annonce rude. Pour Simone, mais aussi pour Joaquin Moralès, qui retire son alliance comme on arrache un arbre. Déraciné, il embarque avec Érik Lefebvre, en vue d’une semaine de ski aux abords du Saint-Laurent. Juste avant le départ, la psychologue judiciaire Nadine Lauzon arrive en courant, avec un dossier sur lequel l’enquêteur Moralès devrait se pencher.

Le hakapik est un instrument employé pour la chasse au phoque. Ces longs bâtons de bois sont ornés d’une tête de marteau et d’un crochet.

Le Murmure des hakapiks

©Photo gracieuseté - L'Action

Le troisième roman de la récit Moralès est disponible en librairie.

Commentaires

8 mai 2021

Gervais Parent

J'ai adoré! (les précédents aussi)

8 mai 2021

Sylvie Brouillette

Un bien bel article susceptible de donner le goût de lire Roxanne Bouchard à ceux qui ne la connaissent pas déjà. Un texte bien ficelé. La pomme ne tombe jamais loin de l’arbre...

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média