Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

cliquer pour fermer

Éducation

Retour

05 mai 2021

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

Des étudiantes amènent un vent de nouveauté et de réconfort à L’Arche

Un projet qui les a fait grandir

Projet Arche

©(Photo gracieuseté)

Les participants de L’Arche Lucie, Marc-Paul, David et Sophie (à noter que Félix est absent de la photo) avec les finissantes Noémie Neveur, Laurianne Brière et Andréanne Perreault.

Six finissantes en techniques d’éducation spécialisée au Cégep à Joliette ont amené une dose de fraîcheur et de gaieté dans le quotidien des participants de L’Arche Lanaudière. Dans le cadre de leur projet de fin d’études, les intervenantes ont travaillé de concert avec l’organisme, qui accueille des personnes vivant avec une déficience intellectuelle, afin de développer des activités valorisantes et stimulantes. 

Les participants de L’Arche, qui sont accueillis dans deux foyers différents, effectuaient déjà plusieurs activités de développement personnel, lors de leur atelier de jour nommé la Ruche, mais devaient se déplacer dans des lieux externes pour pouvoir réaliser celles-ci.  

Les étudiantes, qui étaient divisées en deux groupes, avaient donc reçu comme défi de recréer la Ruche afin que les activités puissent se faire à l’intérieur même de chacun des deux foyers. Elles ont ainsi instauré une structure qui pourra demeurer et qui permettra à la Ruche de réaliser plusieurs activités par elle-même en créant des partenariats avec d’autres organismes.  

«Nous avons visité plusieurs endroits pour ramener des idées à l’interne et nous voulions être à l’écoute des demandes et des goûts des résidents», a expliqué la membre de l’équipe Nancy Pichette en entrevue avec L’Action.  

Par exemple, puisque les participants de L’Arche aiment beaucoup la musique et qu’ils ont même un groupe musical qui s’appelle le Band à Gilles, les étudiantes ont trouvé des partenaires qui pourraient venir organiser des cours de musique à même les résidences une fois que les règles sanitaires le permettront.  

Grâce au projet, les participants ont pu essayer de nouvelles activités, comme le jardinage et la confection de calepin de notes, en plus de continuer leurs activités préférées. «Nous avons amené une dose de fraîcheur à un moment où ils ne pouvaient pas sortir, ni voir leur famille et que les activités étaient restreintes. Nous leur avons beaucoup apporté, mais ils nous ont apporté encore plus. »  

Les étudiantes ont ajouté que ce projet leur avait permis de grandir en tant que futures intervenantes, mais surtout en tant qu’individus. «Ça nous a fait découvrir des personnes au cœur immense qui ont beaucoup à offrir, qui sont toujours de bonne humeur et sans malice. Ça nous a appris à nous poser, à profiter davantage des petits bonheurs de la vie et à nous ouvrir plus aux autres! De travailler avec ces personnes a été le plus grand des cadeaux!» 

Projet Arche

©(Photo gracieuseté)

Les participants de L’Arche François, Gilles, Olivier, Patricia et Geneviève en compagnie des finissantes Tania Thériault, Rose Landry, Nancy Pichette.

Les étudiantes ont d’ailleurs tenu à remercier toute l’équipe de L’Arche de les avoir accueillies. «Ce sont toutes des personnes impliquées, dévouées, remplies de gratitude et fières qui méritent d’être félicitées pour leurs accomplissements.» 

L’équipe qui a mené ce projet est composée de Tania Thériault, Rose Landry, Nancy Pichette, Noémie Neveur, Laurianne Brière et Andréanne Perreault. Elles ont travaillé en collaboration avec la responsable de la Ruche, Karine Pilichos, et ont été supervisées par leur enseignante Chantale Bernier.   

Le projet se terminera sous peu, alors que les étudiantes visiteront les foyers de L’Arche pour la dernière fois le 13 mai. Toutefois, elles ont travaillé afin que toutes les activités instaurées puissent se poursuivre, et ce, même après la fin du projet.  

Pour en apprendre davantage sur la Ruche et le projet, vous pouvez visiter la page Facebook de L’Arche Lanaudière ou consulter cette capsule vidéo https://www.facebook.com/LArche-Lanaudi%C3%A8re-674393699349920/videos/295292998629727 

La mission de L’Arche 

Par le biais de la vie communautaire et d'ateliers, L’Arche Lanaudière vise à favoriser l’inclusion sociale d’adultes vivant avec une déficience intellectuelle en leur permettant d’apporter une contribution sociale. L’Arche Lanaudière compte deux foyers nommés la Barque et la Source qui accueillent, au total, dix personnes ayant une déficience intellectuelle.  

Commentaires

6 mai 2021

judith Desjardins, Gatineau

Quel plaisir de revoir les beaux sourires des personnes de l'Arche que j'ai connu à Joliette. C'est un bonheur de les savoir toujours aussi actives dans a communauté. Félicitations aux étudiantes et à Chantale Bernier pour leur implication.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média