Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

29 avril 2021

Marie-Christine Gaudreau - mcgaudreau@lexismedia.ca

Mario Morin tire sa révérence

Saint-Damien

Mario Morin

©Photo gracieuseté

Mario Morin quittera son poste à la direction générale pour une retraite bien méritée, le 30 avril, après 27 ans au service de la municipalité.

DIRECTION GÉNÉRALE. Le 30 avril, le directeur général des deux dernières années et employé de longue date à la municipalité de Saint-Damien, Mario Morin, fermera derrière lui pour une dernière fois la porte de son bureau du 6850 chemin Montauban. Au-delà de l’emploi, c’est aussi sa communauté d’adoption qu’il laissera entre les mains de son successeur, alors que pour lui, l’heure de la retraite aura sonné. Survol du parcours d’un homme apprécié de ses pairs.

« En acceptant de prendre le poste de directeur général en juillet 2019, M. Morin a été notre porte de sortie pour continuer à faire fonctionner la municipalité », se rappelle le maire de Saint-Damien, Daniel Monette. La municipalité composait alors avec d’importantes tensions au sein de l’équipe politique. Bien que son intention de bientôt prendre sa retraite était déjà connue de tous, M. Monette voyait en lui l’homme de la situation. « Mario est un homme polyvalent, qui est bon à toutes les sauces! »

En effet, depuis son embauche en août 1994, Mario Morin a occupé de façon consécutive ou concurrente les postes d’inspecteur municipal, de secrétaire-trésorier adjoint, de directeur des travaux publics et de directeur du service de l’urbanisme et de l’environnement. Durant ses 27 années en poste à la municipalité de Saint-Damien, M. Morin avait aussi eu l’opportunité de goûter à la direction générale à deux reprises en y assurant des remplacements.

C’est donc avec le sentiment du devoir accompli qu’il passera le flambeau. « Les défis ont été nombreux. J’ai été appelé à m’impliquer dans plusieurs champs d’activité et je suis satisfait de ce que j’ai accompli », partage le damiennois d’adoption. L’homme qui cumule 40 années d’expérience dans le monde municipal ne connaissait rien de Saint-Damien, ni même de la région de Lanaudière, avant de venir s’y établir après avoir déniché une opportunité d’emploi. « Je suis tombé en amour avec la région et ses montagnes. Saint-Damien est devenue ma communauté. »

Parmi ses réalisations, Mario Morin se rappelle avec fierté du travail et de l’énergie accordée au dossier du schéma d’aménagement de la MRC de Matawinie. Après son entrée en vigueur, alors directeur du service de l’urbanisme, Mario Morin avait dû coordonner la refonte complète du règlement d’urbanisme sur le territoire de la municipalité. « Nous avons été la première municipalité de la MRC à obtenir l’avis de conformité au schéma », souligne-t-il.

Nouvelle nomination

Nul doute, le présent directeur général inspire rigueur, minutie et dévouement à ses collègues. « Mario n’a jamais compté les heures, tout est à l’ordre dans ses dossiers », partage son successeur, l’actuel directeur du service de l’urbanisme, Éric Gélinas. Celui-ci entend d’ailleurs s’inspirer de son prédécesseur pour exercer ses nouvelles fonctions. Tout comme M. Morin, Éric Gélinas est une personne d’équipe : « Nous ne sommes pas des gens de gestion en silo. Tout le monde est égal, on est une équipe », confie le nouveau directeur général nommé. Celui qui assurait déjà la direction générale adjointe constate que beaucoup d’employés municipaux œuvrent pour la municipalité depuis de nombreuses années. « Pour plusieurs, ce sont des gens du coin et ils ont Saint-Damien à cœur. Je veux les faire évoluer. »  Son premier défi sera d’ailleurs de réorganiser l’administration municipale dans le but de pourvoir les postes laissés vacants. Parmi ses objectifs, M. Gélinas désire profiter de son nouveau rôle pour faire prendre un virage vert à la municipalité. « On veut avancer au niveau de l’environnement et prendre plus d’actions en ce sens », conclut-il.  

Croyez-vous que l’emplacement du club de tir puisse nuire à la sécurité des citoyens?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média