Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Éducation

Retour

28 mars 2021

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

L’adaptation au cœur du milieu scolaire

Des changements et des initiatives au CSSS

École Dusablé

©(Photo gracieuseté)

L'école Dusablé de Saint-Barthélemy.

La pandémie a causé de nombreux changements et bouleversements au cours de la dernière année et le milieu scolaire a été l’un des secteurs qui a nécessité le plus d’adaptations. Les écoles de la région ont dû se conformer à plusieurs nouvelles règles afin de poursuivre leur mission en toute sécurité. 

«La COVID a nécessité la mise en place de mesures à de nombreux niveaux: mesures sanitaires, apprentissage à distance, télétravail et réorganisation des espaces pour assurer la distanciation physique», a notamment donné en exemple la directrice générale du Centre de services scolaire des Samares (CSSS), Nancy Lapointe.  

Cette dernière a mentionné à L’Action que le plus grand défi de la dernière année aura été de devoir conjuguer avec toutes ces nouvelles mesures dans un laps de temps très limité. « Nous sommes chanceux d’avoir pu compter sur la collaboration des familles et du personnel pour réussir à nous adapter. » 

Mme Lapointe a ajouté que le CSSS a toujours travaillé en collaboration avec la Santé publique pour assurer la santé et la sécurité des élèves et du personnel et qu’il continuera de le faire bien au-delà de la pandémie.  

«On ne sait pas de quoi demain sera fait, mais ce que la pandémie nous aura appris, c’est à quel point nous sommes capables de nous adapter au changement et de rester engagés envers notre mission éducative, même dans des conditions pas toujours optimales. » 

École St-Cuthbert

©(Photo gracieuseté)

L'école Sainte-Anne de Saint-Cuthbert

Des initiatives  

Certaines écoles ont aussi mis sur pied des initiatives afin de pouvoir continuer à aider les jeunes qui vivent dans des milieux plus vulnérables, et ce, malgré le contexte difficile. C’est notamment le cas des écoles Dusablé de Saint-Barthélemy et Sainte-Anne de Saint-Cuthbert qui ont répondu à l’appel de projets de Philanthropie Lanaudière et qui ont reçu une subvention de 38 460$ chacune pour la réalisation de leur initiative.  

Grâce à ce montant, ainsi qu’à la collaboration de l’organisme la Clef familiale et le Marché Tradition de Saint-Barthélemy, tous les élèves des deux écoles (290 au total) reçoivent une collation tous les jours depuis le mois de décembre. De plus, une banque d’environ dix repas chauds faits maisons est disponible à chacune des écoles. 

À noter que les collations quotidiennes étaient déjà offertes à l’école Dusablé grâce à la collaboration de la Clef familiale, mais comme les organismes ont été fragilisés par la pandémie, le montant a permis la pérennité du service.   

«Nous avons été capables de poursuivre ce que nous avions mis en place et de le bonifier. Certains parents avaient perdu leur emploi ou avaient des salaires moins élevés et c’était important pour nous de continuer à soutenir la communauté notamment sur le plan alimentaire. Ce qui est intéressant, c’est que cette aide n’est pas ciblée et tous peuvent en profiter sans se sentir visés», a mentionné la directrice des deux écoles, Kanta Whittom.  

De plus, comme la circulation des livres devenait plus difficile, puisqu’ils devaient être mis en quarantaine quand les élèves les ramenaient de la maison, un montant de 1000$ a été réservé à chacune des classes des deux écoles pour l’achat de livres. «Des parents nous ont remerciés, car ils ont vu que grâce à cette initiative la valorisation de la lecture pouvait se poursuivre en toute sécurité. » 

Finalement, des outils de référence, comme des dictionnaires, ont aussi été achetés afin de les prêter aux élèves. Puisque, même si aucune classe n’a été fermée dans ces écoles, certains élèves ont été en isolement et ont dû travailler de la maison.   

Mme Whittom a terminé en remerciant Philanthropie Lanaudière pour cette subvention, «nous sommes contents d’avoir été sélectionnés, cela a fait une grande différence dans nos deux écoles!» 

©(Photo gracieuseté)

©(Photo gracieuseté)

©(Photo gracieuseté)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média