Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

20 octobre 2020

Renée-Claude Doucet - rcdoucet@lexismedia.ca

Le gouvernement songe à lâcher du lest sur les mesures en vigueur

Bilan du jour

François Legault

©Gracieuseté - Émilie Nadeau

Le premier ministre tenait un point de presse un peu plus tôt cet après-midi.

À une semaine du 28 octobre, date jusqu’à laquelle les mesures de confinement actuelles s’imposent, le gouvernement se montre rassurant. En conférence de presse cet après-midi, le premier ministre du Québec, François Legault, indique que plusieurs scénarios sont à l’étude afin de permettre aux étudiants au postsecondaire de remettre les pieds au cégep ou à l’université, notamment.

« Dans les zones rouges, il y a des jeunes qui n’ont pas mis les pieds dans leur cégep ou leur université depuis longtemps. C’est bien beau les cours à distance, mais ne n’est pas ce qu’il y a de mieux pour motiver quelqu’un. C’est aussi important de voir ses amis… », souligne le premier ministre en mentionnant que le gouvernement étudie présentement la possibilité de permettre aux étudiants de reprendre le chemin de l’école de temps à autre.  

Idem pour la pratique du sport, l’ouverture des gyms ou encore celle des restaurants, qui sont aussi à l’étude.

 

La santé mentale

 

Sensible à la question de la santé mentale, François Legault rappelle que les personnes seules peuvent recevoir la visite d’une personne à la fois. « Si vous avez la chance d’aller visiter une personne seule, vous avez le droit. Ce que l’on doit éviter, ce sont les groupes. »

Toujours en termes de santé mentale, le gouvernement indique s’assurer que tous les services soient donnés. « Lorsque vous sentez du stress ou de l’anxiété, il est possible de téléphoner au 811 et quelqu’un répondra rapidement, en quelques minutes », souligne François Legault.  

Par ailleurs, Québec a ajouté des ressources dans le domaine. « Nous avons déjà embauché quelque 300 personnes et nous allons en embaucher 300 autres. »

François Legault continue d’insister sur le dépistage, le traçage et l’isolement. « On demande aux personnes qui ont des symptômes ou qui ont été en contact avec une personne ayant des symptômes de se faire tester. Nous avons aussi des équipes pour faire du traçage. »

M. Legault est aussi revenu sur l’application Alerte COVID : « Il y a un million de Québécois qui se sont inscrits en deux semaines seulement, c’est un pas dans la bonne direction. Ça aide à détecter rapidement les personnes qui sont à risque. C’est un travail d’équipe, le gouvernement a des responsabilités, mais chaque citoyen aussi. Je compte sur vous. »

 

Infirmières

©Depositphotos.com/sudok1

Le gouvernement souhaite réduire la surcharge de travail des infirmières.

Situation des infirmières

 

Au début de son point de presse, le premier ministre a aussi tenu à revenir sur la situation des infirmières.

« J’ai bien vu les infirmières manifester hier et je comprends la fatigue et la frustration de celles-ci, a-t-il indiqué. Nous avions promis en campagne électorale qu’il n’y aurait plus de temps supplémentaire obligatoire. Mais comme vous le savez, nous sommes dans une situation spéciale et il y a encore des postes affichés. Évidemment, ce n’est pas comme pour les préposés, nous ne pouvons pas former des infirmières en quelques semaines. Par contre, nous sommes toujours en négociation avec les syndicats et je suis prêt à faire des efforts financiers, entre autres pour réduire la surcharge de travail des infirmières… mais on ne peut pas offrir en même temps des augmentations de salaires qui dépassent l’inflation. Il faut respecter la capacité de payer des Québécois, car nous ne voulons pas augmenter les impôts. La priorité en ce moment est de réduire la surcharge de travail. »

 

Les chiffres

 

Au Québec, pour le moment, la propagation du coronavirus (COVID‑19) est sous contrôle, mais les présentes semaines sont critiques, fait savoir la Santé publique. Il y a désormais de la transmission communautaire du virus dans toutes les régions du Québec.

Les plus récentes données sur l’évolution de la COVID-19, dans les 24 dernières heures au Québec, font état de :

  • 877 nouveaux cas, pour un nombre total de personnes infectées de 95 216;
  • Aussi, 5 décès sont survenus dans les 24 dernières heures, auxquels s’ajoutent 7 décès survenus entre le 13 et le 18 octobre. Toutefois, le total s'élève à 6 055 en raison du retrait de 1 décès pour lequel l'enquête a démontré qu'il n'était pas attribuable à la COVID-19;
  • Le nombre d’hospitalisations a augmenté de 33 par rapport à la veille, avec un cumul de 565. Parmi celles-ci, le nombre de personnes se trouvant aux soins intensifs a augmenté de 8, et s’élève maintenant à 100;
  • Les prélèvements réalisés le 18 octobre s’élèvent à 16 291, pour un total de 2 839 254.

Dans Lanaudière, on compte 522 cas actifs, pour un total de 6281 cas. Le nombre d’hospitalisations s’élève à 11, 4 patients sont aux soins intensifs, on dénote 225 décès et 5 534 personnes sont rétablies.

 

Voici le décompte par MRC en date d’aujourd’hui, le 20 octobre :

  • De Matawinie : 30 (orange)
  • De Montcalm : 31 (orange)
  • De D’Autray : 40 (rouge)
  • De L’Assomption : 111 (rouge)
  • De Joliette : 146 (rouge)
  • Les Moulins : 162 (rouge)

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média