Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

16 octobre 2020

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Énorme de Sophie Letourneur en salle à Joliette dès le 16 octobre

Cinéma

Enorme

© - L'Action

Une scène du film Énorme.

Maison 4 : 3 est heureuse d’annoncer la sortie du long métrage Énorme de Sophie Letourneur le 16 octobre partout au Québec, dont au Cinéma RGFM Joliette. Un film qui promet de faire rire les cinéphiles en ces temps plus difficiles.

Produit par la société Ecce Films, Énorme met en vedette Marina Foïs (Le grand bain) et Jonathan Cohen (Terrible jungle) dans les rôles principaux. Rappelons que le film a été présenté en première au Festival de cinéma de la Ville de Québec.

Ça lui prend d’un coup à 40 ans : Frédéric veut un bébé, Claire elle n’en a jamais voulu et ils étaient bien d’accord là-dessus. Il commet l’impardonnable et lui fait un enfant dans le dos. Claire se transforme en baleine et Frédéric devient gnangnan.

Après des études à l'École Duperré puis à l'École nationale supérieure des arts décoratifs, où elle signe trois films, Sophie Letourneur réalise des vidéos expérimentales, installations, documentaires... Elle réalise son premier court métrage, La tête dans le vide en 2004. Suivront Manue Bolonaise et Roc et Canyon, deux moyens métrages dont la notoriété (Quinzaine des Réalisateurs, Rencontres de Brive, Festival Côté Court de Pantin) lui permet de réaliser son premier long métrage La vie au ranch, sélectionné au Festival de Rotterdam en 2010. Puis, elle réalise un moyen métrage Le marin masqué, sélectionné à Locarno, festival où elle tourne Les coquillettes, son second long métrage. En 2014, elle signe Gaby Baby Doll, son troisième long métrage avant de réaliser Énorme.

« L’enjeu était de faire une comédie parce que c’est mon langage certes, mais que ce soit aussi un peu horrifiant parce que les situations que j’écris peuvent être à la fois drôles, burlesques… et horribles ! », confie Sophie Letourneur.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média