Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

16 octobre 2020

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

"Les sacrifices donnent des résultats"

Covid-19

Christian Dubé

©Gracieuseté - Émilie Nadeau

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé.

Lors d'un point de presse tenu le 16 octobre, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a fait le point sur la récente mise à jour des rapports de l'Institut national d'excellence en santé et en services sociaux (INESSS) concernant les risques d'hospitalisations et les besoins hospitaliers et sur les prévisions de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

Le ministre a souligné que la tendance au niveau des hospitalisations a changé grâce aux efforts des Québécois. La capacité hospitalière s'est stabilisée.

Christian Dubé a affirmé que si des mesures n'avaient pas été mises en place, les hospitalisations et les décès auraient été plus importants que lors de la première vague. "Nous aurions frappé un mur."

Le ministre a dévoilé qu'une réduction supplémentaire des contacts de 25 % (éliminer un contact significatif de plus par jour) ferait en sorte qu'on pourrait être dans une situation presque idéale.

" Les données qu'on voit démontrent que les sacrifices qu'on fait depuis le 1er octobre fonctionnennt. Les efforts donnent des résultats même si la partie n'est pas gagnée."

Christian Dubé a voulu envoyer un message d'encouragement. "On n'a pas encore gagné la partie, mais si on persévère, je suis persuadé qu'on va arriver à casser la vague."

Il ressort du rapport sur les risques d'hospitalisation que :

  • Parmi les nouveaux cas confirmés au cours de la semaine du 5 au 11 octobre, 351 présentent un risque élevé d'hospitalisation;
  • Le nombre de nouveaux cas est en baisse de 12% par rapport à la semaine précédente (6 480 versus 7 343);
  • Malgré cette baisse, on note une augmentation du nombre de cas chez les personnes de 70 ans et plus;
  • Comparativement aux 4 semaines précédentes, la proportion des cas de 70 ans et plus est en augmentation tout comme la proportion des cas ayant un profil avec forte comorbidité.

Quant au rapport de projections sur les besoins hospitaliers, il met en lumière les éléments suivants :

  • Alors que les projections de la semaine dernière suggéraient une croissance progressive de l'occupation des lits pour l'ensemble du Québec, les projections montrent maintenant une tendance vers une stabilisation, tant des nouvelles hospitalisations que de l'occupation des lits;
  • Les mesures prises pour limiter la transmission du virus semblent avoir un impact sur la réduction du taux de transmission observé cette semaine, de même que sur les hospitalisations anticipées;
  • De façon plus spécifique:
    • Pour Montréal et ses régions proches (zone 1), les projections suggèrent encore une tendance à la hausse du nombre d'hospitalisations, toutefois moins importante que celle anticipée la semaine dernière. Si le taux de transmission demeure constant, un dépassement des capacités hospitalières dédiées à la COVID-19 apparaît maintenant peu probable;
    • Pour les autres régions (zone 2), les projections suggèrent une stabilisation des hospitalisations. Le dépassement des capacités hospitalières dédiées à la COVID-19 semble également peu probable.
  • Somme toute, en tenant compte de l'incertitude des projections, les analyses de l'INESSS suggèrent que pour l'ensemble du Québec, les capacités hospitalières dédiées à la COVID-19 devraient être suffisantes pour répondre aux besoins au cours des quatre prochaines semaines.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média