Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

01 octobre 2020

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Le bureau de circonscription de Perron passe en télétravail

Consignes sanitaires

bureau Yves Perron

©gracieuseté - L'Action

Le geste est posé par mesure de prévention.

Depuis le jeudi 1er octobre, le bureau de circonscription du député fédéral Yves Perron est en mode télétravail. Ce geste est posé en relation avec les récentes consignes sanitaires émises par le gouvernement du Québec.

C’est par souci de prévention et dans le but de diminuer les risques de contamination que le député place son équipe en mode télétravail.

«Nous répondons à l’appel du gouvernement et allons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour tenter d’éviter une augmentation des cas dans la circonscription et partout au Québec. Utiliser le télétravail par principe de précaution est pour nous quelques chose de possible et ça contribue à éliminer bon nombre de risques de propagation», mentionne M. Perron.

Ainsi, le bureau du député maintiendra ses services à la population sur les heures habituelles de bureau, soit de 9 à 16 heures, du lundi au vendredi. Il est donc toujours possible de joindre l’équipe du député en composant le 819 228-1210 ou le 1 866 311-1210.

S’il advenait des besoins particuliers exigeant une rencontre sur place avec certains citoyens, une évaluation au cas par cas sera effectuée.

«Nous avons appuyé sur pause pour ce qui est des tournées et de nos visites prévues en octobre, privilégiant par simple prévention des méthodes de communication virtuelles», soutient le député.

Il invite la population à suivre les recommandations du gouvernement et de la Santé publique et à faire preuve de résilience et de solidarité en ce début de deuxième vague.

«Il ne faut pas lâcher nos efforts. Nos choix et nos comportements auront un impact sur la suite des choses et c’est ensemble qu’on va arriver à amoindrir les conséquences de cette deuxième vague», fait-il remarquer. (PB)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média