Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

30 septembre 2020

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Les contrevenants risquent des amendes de 1000 $

Fêtes privées, rassemblements et manifestations en zone rouge

François Legault zone rouge

©Émilie Nadeau

Le premier ministre François Legault.

Lors de son point de presse le 30 septembre, le premier ministre François Legault a annoncé que le nombre de cas et d'hospitalisations continuent d'augmenter. "La situation est inquiétante, on veut protéger des vies et notre réseau de la santé."

Le premier ministre a mentionné que le but du gouvernement est de réduire les contacts et que de nouveaux secteurs d'activités pourraient être fermés dans les semaines à venir. "Il n'y a aucun jugement de valeur sur les secteurs qui sont fermés."

M. Legault a affirmé que les personnes qui ne respectent pas les consignes mettent la vie des autres en danger. "Il y a des vies qui sont en jeu."

À partir de minuit ce soir, en zone rouge, il sera impossible de recevoir des invités, sauf exception pour des services essentiels (gardienne, plombier, etc.)

"Quelqu'un qui fait un party est en contravention de la loi et met la vie des autres en danger. Les policiers pourront remettre des constats d'infraction. "

Si les personnes refusent de collaborer, des télémandats pourront être rapidement émis pour que les policiers puissent émettre un constat. Les policiers auront le pouvoir d'agir sur-le-champ.

Les policiers interviendront dans les résidences privées s'ils ont des motifs de croire que la loi n'est pas respectée.

Concernant les manifestations, à partir de minuit, les manifestants devront porter un masque. "Ce n'est pas vrai qu'on va demander aux Québécois de faire des sacrifices pendant que des gens se réunissent dans des manifestations qui risquent de générer des éclosions."

Les contraventions seront de 1000 $ par personne tant pour les résidences privées que pour les manifestations.

Les rassemblements dans les parcs sont interdits à compter de minuit. Les contrevenants risquent aussi des contraventions de 1000 $.

Les policiers pourront utiliser des constats portatifs pour les infractions dans les résidents privées, le non-port du masque dans les manifestations et dans les commerces intérieurs et aussi pour l'infraction liée au fait de boire de l'alcool sans être assis dans un bar.

Les personnes qui résident en zone rouge ne peuvent se rendre en zone orange pour fréquenter des restaurants par exemple. Les interdictions qui s'appliquent aux résidences des zones rouges les suivent lorsqu'ils changent de région.

La vice-première ministre Geneviève Guilbault a précisé que l'objectif est de décourager les gens de changer de région.

Le premier ministre a demandé aux gens qui iront à la chasse de ne pas s'arrêter dans les commerces en route.

Concernant les bibliothèques publiques en zone rouge, il sera possible d'accéder au comptoir de prêt.

Soulignons que dans Lanaudière, les MRC de L'Assomption et Les Moulins sont en zone rouge. Les MRC de D'Autray, Joliette, Montcalm et Matawinie sont en zone orange.

 

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média