Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

21 septembre 2020

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Un projet d’une ampleur inégalée dans Lanaudière

250 000 $ pour la sécurité alimentaire de la région

Nourrir Lanaudière

©Photo Élise Brouillette - L'Action

Chantal Lalonde, directrice générale Table des Partenaires du Développement Social de Lanaudière ; Donald Dessureault, coordonnateur du Plateau Lanaudois Intersectoriel ; Yoann Duroy, directeur Conseil de Développement Bioalimentaire de Lanaudière ; Charlène Guertin, coordonnatrice de Nourrir Lanaudière ; Nathalie Loyer, directrice de la Soupière Joliette-Lanaudière ; Josée Girard, directrice générale Philanthropie Lanaudière ; Dominique Corbeil, nutritionniste à la Direction de Santé publique ; Diane Nadeau, agente de liaison pour Moisson Lanaudière et Martin Chaput, directeur régional Centraide Lanaudière.

Le nouveau projet de Nourrir Lanaudière vient d’être lancé en présence de ses partenaires et de ses collaborateurs au cœur du Jardin du savoir à Joliette. Ce dernier vise la sécurité alimentaire de la population de Lanaudière. « Aucun projet de cette nature n’avait été déployé auparavant dans la région », a déclaré Charlène Guertin, coordonnatrice de Nourrir Lanaudière.

Le projet Entreposage et transformation des aliments destinés à l’aide alimentaire de Lanaudière en contexte de pandémie permettra aux organismes d’aide alimentaire de bonifier leur offre de service à la population. Grâce à la récupération alimentaire, à la transformation et à l’installation de congélateurs collectifs, il servira à combler les besoins en approvisionnement local, en entreposage, en transformation et en distribution, afin de fournir davantage de denrées pour l’aide alimentaire de Lanaudière, tout en luttant contre le gaspillage alimentaire.  

Coordonné par la Table des partenaires du développement social de Lanaudière (TPDSL) via Nourrir Lanaudière et fort d’un investissement de 250 000$, le projet sera implanté sur les territoires des MRC Montcalm, Les Moulins et Joliette. Il viendra ainsi soutenir plus de 5000 personnes dans le besoin et ce, sans compter celles dont la situation s’est détériorée depuis le début de la pandémie de COVID-19. Il sera déployé minimalement jusqu’au 31 mars 2021, afin de répondre aux besoins criants, accentués par le contexte.  

« Ce projet vise le développement d’un système alimentaire durable pour toute la région, allant de la production à l’assiette », a déclaré Chantal Lalonde, directrice de la TPDSL lors de la conférence de presse. Elle a ajouté que les besoins en entreposage et en transformation alimentaire dans la région sont exprimés depuis longtemps : « C’est malheureux qu’en 2020, il y ait encore des gens qui souffrent de la faim. » 

De son côté, Diane Nadeau, agente de liaison pour Moisson Lanaudière, qui est demandeur du projet, a rappelé que le nombre de personnes dans le besoin avait grandement augmenté avec la pandémie. « Ce printemps, nous avons aidé 10 000 personnes par semaine. »  

Elle a expliqué que la grande générosité de la communauté s’était exprimée par une quantité impressionnante de nourriture. « Il a fallu toute une gymnastique logistique pour éviter le gaspillage alimentaire. » Elle a souligné qu’avec le manque de bénévoles et d’espace d’entreposage, la mission de Moisson Lanaudière et des organismes avait été difficile à remplir. « Les enjeux d’entreposage, de transformation et de distribution ont été encore plus mis à mal depuis mars. Et les mois qui viennent sont inquiétants. » 

En effet, les organismes doivent traiter une quantité plus grande de denrées, les demandes sont en hausse et la présence de travailleurs et de bénévoles en baisse. 

Le projet 

En travaillant collectivement sur l’approvisionnement, la transformation, l’entreposage et la distribution, Nourrir Lanaudière souhaite faire évoluer la manière de penser l’alimentation. 

« L’objectif, c’est de supporter l’ensemble des secteurs du système alimentaire pour avoir un impact durable sur la sécurité alimentaire et soutenir un maximum de personnes en situation de précarité », illustre Charlène Guertin, coordonnatrice de Nourrir Lanaudière. 

Le projet permettra d’assurer un approvisionnement alimentaire durant toute l’année et d’entreposer les denrées récupérées auprès des organismes, des producteurs, des restaurateurs, afin d’éviter le gaspillage alimentaire.  

Des espaces d’entreposage congelés seront installés dans les MRC de Montcalm, Joliette et Les Moulins. 

Le projet permettra de soutenir la transformation des aliments faite par les organismes, afin de réduire le gaspillage alimentaire et d’augmenter la quantité de denrées redistribuées aux personnes en situation de vulnérabilité du territoire. 

Des démarches sont actuellement entreprises avec les différents partenaires concernés afin de réaliser les premières étapes.  

« On a la chance de pouvoir compter sur un réseau de partenaires très fort! Je tiens à remercier l’ensemble des acteurs socio-économiques de la région qui mettent l’épaule à la roue. Cet exemple d’engagement collectif témoigne de l’importance de travailler ensemble pour aller plus loin et mieux répondre aux besoins de notre population », conclut Mme Guertin. 

Le projet est soutenu par le Fonds d’urgence pour l’appui communautaire en réponse à la COVID-19 du gouvernement du Canada, par Philanthropie Lanaudière, par Centraide Lanaudière, par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière et le Plateau lanaudois intersectoriel. 

Nourrir Lanaudière 

Nourrir Lanaudière est une concertation qui regroupe plus d’une vingtaine de partenaires régionaux et locaux et qui a pour mandat d’opérationnaliser le Système alimentaire durable lanaudois. 

Dans la MRC des Moulins 

Forts d’un historique de concertation et de mobilisation, les partenaires de la MRC des Moulins via le Réseau moulinois de cuisines et de jardins, sont nombreux à être engagés dans ce projet. Les villes de Mascouche et de Terrebonne, le Centre d’Entraide de Mascouche, Uniatox, la Popote-roulante Les Moulins, la Coopérative de Solidarité le Chez-Nous du Communautaire des Moulins, la Maison des jeunes La Barak, la Ferme 33 hectares et l’église La Cité de Mascouche, sont quelques-uns des partenaires mobilisés dans la démarche. 

Dans la MRC de Montcalm 

Déployant déjà le projet Transformation alimentaire Montcalm (TAM) dans la MRC, les partenaires de Montcalm souhaitent consolider leurs actions via le projet de Nourrir Lanaudière. En effet, ce dernier permettra de bonifier l’approvisionnement, l’entreposage et la transformation des aliments destinés à l’aide alimentaire du territoire. La Ville de Saint-Lin-Laurentides, le Service d’Entraide St-Lin-Laurentides et le Buffet Accès-Emploi (BAE) en sont les principaux partenaires.  

Dans la MRC de Joliette 

Représentant un important écosystème de transformation et de distribution des denrées destinées à l’aide alimentaire et ce, via Moisson Lanaudière et les organismes présents sur son territoire, la MRC de Joliette occupera une place importante dans la démarche. L’engagement de la Ville de Joliette, de la Soupière Joliette-Lanaudière, de la Manne Quotidienne, d’EBI et de Nicoletti facilitera grandement la réalisation et le rayonnement de ce projet. 

Nourrir Lanaudière

©Photo Élise Brouillette - L'Action

Diane Nadeau, agente de liaison pour Moisson Lanaudière et Charlène Guertin, coordonnatrice de Nourrir Lanaudière.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média