Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

07 juillet 2020

Pierre Bellemare - pbellemare@lexismedia.ca

Quand l’emploi tend la main aux jeunes diplômés…

Aide financière de Québec

Ayotte Bruno

©gracieuseté - L'Action

Bruno Ayotte est le directeur général du Carrefour jeunesse-emploi de D’Autray-Joliette.

Le Carrefour jeunesse-emploi (C.J.-E.) de D’Autray-Joliette pousse encore plus loin sa démarche visant à ce que le plus possible de jeunes diplômés (universitaire, collégial, formation professionnelle) originaires de la région y dénichent un emploi dans leur domaine d’études. Il est en mesure de soutenir financièrement pour un temps les employeurs qui leur fournissent un travail.

«Mission Emploi» est l’appellation du programme pour lequel une aide financière de l’ordre de 300 000$ lui est accordée par le gouvernement du Québec dans le cadre de l’initiative «Jeunes en mouvement vers l’emploi». Quatre autres dossiers reçoivent un appui du même genre dans Lanaudière.

Fonctionnement

Le programme, qui sera mis en route à la fin août, consiste en une subvention accordée à l’employeur qui fournit un premier emploi à un jeune diplômé (universitaire, collégial, formation professionnelle) dans son domaine d’étude. Elle couvrira durant 26 semaines une partie du salaire horaire de la personne visée.

On vise à rejoindre un maximum de 33 jeunes diplômés âgés d’entre 18 et 35 ans.

Il s’agit de diminuer le temps requis pour qu’un jeune diplômé puisse prendre de l’expérience dans son domaine d’étude.

Le C.J.-E. va travailler à ce que les jeunes visés aient les opportunités d’emploi requises dans la région. Il fournira un coup de pouce aux entreprises pour le recrutement.

Un responsable du Carrefour jeunesse-emploi de D’Autray-Joliette suivra les différents dossiers.

Les jeunes diplômés ainsi que les entreprises intéressés au projet peuvent communiquer avec le C.J.-E. de D’Autray-Joliette (450 836-1112 ou 450 755-2226).

Dans Lanaudière, dans le cadre de la nouvelle initiative «Jeunes en mouvement vers l’emploi», jusqu’à 2,39 millions $ pourraient être octroyés pour les cinq projets qui font partie des 104, soit 95 régionaux et 9 nationaux, qui se partageront 54,9 millions $ au Québec.

Ces projets ont été déposés à la suite de l’appel lancé en février dernier par le ministre Jean Boulet (Travail, Emploi et Solidarité sociale) aux organisations qui oeuvrent auprès des jeunes ayant des obstacles à intégrer le marché du travail.

Le gouvernement fédéral participe au financement de «Jeunes en mouvement vers l’emploi» par le biais de l’entente de contribution Canada-Québec en appui aux jeunes du Québec dans le cadre de la stratégie emploi et compétences jeunesse.

Que pensez-vous de l’entrepreneuriat avant 18 ans?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

7 juillet 2020

KEVIN THIBODEAU

Hahaha les employeurs profite de l’aide financière pour le temps que celle-ci dure pour recruter le personnel et ensuite ils les congédient quand l’aide prend fin.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média