Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

03 juillet 2020

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Le ministre Charette et Nouveau Monde Graphite doivent faire leurs devoirs

Selon Québec solidaire Berthier

Louise Beaudry

©Photo gracieuseté - L'Action

Louise Beaudry, porte-parole féminine de l’Association.

Après avoir suivi assidûment l’étude du BAPE pour le projet Matawinie de Nouveau Monde Graphite (NMG) à Saint-Michel-des-Saints, Québec Solidaire Berthier accueille positivement le rapport publié la semaine dernière.

Selon  l’Association, ce rapport met clairement les freins au projet et la Commission recommande au ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) d’obtenir pas moins de huit études supplémentaires avant de considérer son autorisation.

«QS-Berthier est rassuré de voir que les préoccupations de la population concernant les risques environnementaux et sociaux, la qualité de vie, la cohabitation et l’héritage minier ont bien été entendues lors des audiences. La balle est maintenant dans le camp du ministre et de NMG, qui ont beaucoup de pain sur la planche pour respecter les recommandations du BAPE. Le ministre doit absolument attendre les résultats des nouvelles études avant de prendre sa décision. QS-Berthier sera là au détour s’il se montre trop pressé», assure Louise Beaudry, porte-parole féminine de l’Association.

Québec solidaire est en faveur du développement de la filière des batteries électriques au Québec pour la transition, mais propose un tout autre modèle que le modèle néolibéral actuel en mettant notamment l’accent sur une prise de contrôle publique des activités d’exploitation. «Ce développement, dans une vision solidaire, doit se faire à l’intérieur  d’un  plan de transition cohérent, et miser davantage sur la réduction à la source et le recyclage, le transport collectif, la conciliation des usages du territoire et l’acceptabilité sociale. Dans sa mouture actuelle, nous ne pouvons appuyer le projet Matawinie et Québec solidaire Berthier poursuivra son rôle d’appui aux groupes d’opposants à la mine»,conclut Louise Beaudry.

Parailleurs, QS-Berthier accueille très favorablement la recommandation d’entendre enfin la communauté atikamekw sur le projet dans une audience formelle, puisque l’implantation d’une mine aurait un impact majeur sur leur territoire ancestral et qu’il est indispensable de collaborer avec les nations qui partagent notre territoire. L’Association est très irritée d’apprendre que le promoteur n’a pas respecté ses engagements financiers envers la communauté, qui n’a eu d’autre choix que de leur faire parvenir une mise en demeure pour régler l’impasse.

QS-Berthier espère que ce rapport du BAPE, qui recommande de mieux réglementer les projets miniers en milieu habité et de villégiature, sera utilisé comme une occasion d’actualiser la loi sur les mines et de contribuer à un meilleur développement de la filière des minéraux stratégiques afin d’assurer une conciliation heureuse du territoire.

Le gouvernement de la CAQ semble miser sur l’électrification des transports pour son futur plan de transition et ces minéraux seront indispensables à la réalisation de cet objectif.

Québec solidaire restera le chien de garde de la CAQ sur la question climatique et mettra la pression nécessaire sur le ministre Charrette pour qu’il atteigne les objectifs de réduction des GES tout en s’assurant de l’acceptabilité sociale des projets et d’une réelle collaboration avec les Premières nations et les Inuits sur leurs territoires.

 

Que pensez-vous de l’entrepreneuriat avant 18 ans?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média