Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

27 mai 2020

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Des signes encourageants au niveau des entreprises

Sondage

Commerce de détails

©Photo Depositphotos - L'Action

Pierre-Luc Bellerose, président de la Chambre de commerce du Grand Joliette, se réjouit des résultats d’un sondage mené auprès de PME par l’Institut de recherche sur les PME de l’Université du Québec à Trois-Rivières.

« Si Lanaudière est une des régions qui a subi le plus d’impacts de la pandémie, c’est aussi une des régions où les entreprises ont su innover et où elles s’en sortent le mieux », commente-t-il.

On apprend que pour plus de 80 % des PME, la faillite n’est pas une option envisagée. « Ce sont des signes encourageants, c’est une bonne nouvelle parce qu’on avait de grandes appréhensions. »

« On voit que plus de 70 % des PME ont bénéficié des programmes d’aide et que parmi celles qui ne les ont pas utilisés, les trois quarts n’étaient pas éligibles. »

M. Bellerose souligne que si ces mesures d’aide étaient bienvenues, les PME ont maintenant besoin d’une aide directe afin de rencontrer leurs engagements. « Il y a eu des reports de prêts qui à court, moyen ou long terme devront être remboursés et les entreprises doivent en plus investir afin de répondre aux mesures sanitaires exigées. Il y a toutes sortes de réalités qu’elles devront assumer tôt ou tard. »

Pierre-Luc Bellerose mentionne que les entreprises n’ont pas été surprises que la MRC de Joliette soit considérée au même titre que la Communauté métropolitaine de Montréal pour le déconfinement.

« Ça a toutefois amené de l’incertitude supplémentaire, mais les gens comprennent. Ils sont aussi conscients qu’il y a des choix à faire et que le déconfinement doit être graduel. »

Le président de la Chambre constate qu’au niveau des commerces qui ont pu rouvrir, ça se passe bien, les règles sont respectées. « Il y a des signes encourageants de relance économique. Les commerces nous disent que c’est reparti. Il ne faut pas lâcher pour éviter un recul que personne ne souhaite. »

La Chambre de commerce du Grand Joliette continue de son côté de faire des représentations auprès des différentes instances.

Que pensez-vous de l’obligation du port du couvre-visage dans les lieux publics intérieurs?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média