Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Monographies

Retour

29 janvier 2020

Donald Brouillette - infolanaudiere@lexismedia.ca

La Municipalité veut créer un pôle de villégiature à Sainte-Émélie

Monographie

Martin Héroux

©Photo Donald Brouillette - L'Action

Luthier renommé, Martin Héroux s’est engagé en politique municipale, inspiré par l’exemple de son père et de sa sœur. « J’ai deux facettes, dont ce besoin de contribuer », nous confiait-il.

Au carrefour des routes 131 et 347, au croisement de deux rivières, dans une zone de transition entre le piedmont et les Laurentides, Sainte-Émélie-de-l’Énergie est un endroit magnifique, où l’on passe trop souvent sans s’y arrêter. Le maire Martin Héroux et le conseil municipal ont bien l’intention de changer les choses.

Si le luthier Martin Héroux s’est impliqué en politique municipale c’est beaucoup avec cette préoccupation de dynamiser le noyau villageois de Sainte-Émélie et de mettre en valeur les attraits récréotouristiques de la municipalité.

Les influences familiales sont évidentes. « J’ai grandi ici et j’ai vraiment été inspiré par mon père et ma sœur qui ont été tous les deux conseillers municipaux », explique-t-il.

Comme bien d’autres, Martin Héroux constate que Sainte-Émélie est surtout un carrefour. « Pourtant il y a plein de trésors à découvrir à Sainte-Émélie! Nous avons les pourvoiries les plus au sud de Lanaudière.»

Aussi, le conseil municipal se lance-t-il dans une consultation publique afin de préciser un projet majeur de revitalisation autour de la plage municipale existante, dans le centre de la municipalité. On triplerait la superficie, tout en développant de l’hébergement « insolite » et quelques places de camping. « On  veut mettre l’accent sur le pôle de villégiature, pour attirer les touristes et les jeunes familles », précise le maire.

En parallèle, on est à compléter le réseau de sentiers de randonnée, surtout pour relier le sentier national canadien au village, ce qui ferait de Sainte-Émélie le premier « sentier village relais ».

Ces deux projets majeurs qui sont en développement devraient se compléter au cours de l’année 2021, même si plusieurs acquisitions et travaux sont déjà prévus en 2020.

Économie et démographie

Outre le volet récréotouristique, l’économie de Sainte-Émélie repose aussi sur la foresterie. On y trouve toujours deux scieries en exploitation, dont les Produits forestiers Lachance. Plusieurs petites ou moyennes entreprises créent aussi des dizaines d’emplois locaux, tels le centre BMR qui distribue des produits horticoles dans l’ensemble du Québec, les Publications Éric, Jobert, Biscuits le Meilleur Chef, etc.

La population a recommencé à croître depuis quelques années, avec l’installation en permanence de villégiateurs à la retraite, ainsi que le télétravail qui facilite les choses pour les travailleurs autonomes. Ainsi, on compte 101 élèves cette année à l’école primaire de l’Ami-Soleil, un seuil qu’on n’avait pas atteint depuis longtemps!

La Municipalité envisage de plus d’agrandir son périmètre résidentiel, au sud de l’école précise le maire, prévoyant hériter d’une partie des nouveaux travailleurs embauchés à la mine de graphite ou à l’usine de granules de Saint-Michel-des-Saints.

« Depuis quatre ou cinq ans, on observe un renouveau dans le village, avec l’ouverture ou la réouverture d’un café, de l’auberge, d’un magasin d’antiquités », fait remarquer Martin Héroux.

À l’heure où Sainte-Émélie s’apprête à souligner les 150 ans de la Paroisse, Martin Héroux tient à souligner le courage, la persévérance et la solidarité des citoyens, qui ont traversé de nombreuses épreuves, dont plusieurs incendies majeurs, tel celui qui a détruit la majorité du village en 1924, cet autre en 1999 qui a rasé les Produits forestiers Lachance ou encore celui de 2007 qui a détruit de nouveau l’église.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média