Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

08 janvier 2020

Steven Lafortune - slafortune@lexismedia.ca

Le Festi-Glace, un générateur de souvenirs pour Dominique Ducharme

Nouveau porte-parole de l’événement

Dominique Ducharme

©(Photo L'Action - Steven Lafortune)

Le Festi-Glace rappelle de nombreux souvenirs familiaux à Dominique Ducharme (au centre). Il est entouré de Joël Landry, de Desjardins, ainsi que le préfet de la MRC de Joliette, Alain Bellemare.

Lorsque l’auteur de ces lignes a demandé au nouveau porte-parole du Festi-Glace, Dominique Ducharme, ce que représentait à ses yeux l’événement, une foule de souvenirs lui sont venus à l’esprit.

L’entraîneur adjoint du Canadien de Montréal, lorsque dévoilé aux convives et médias présents lors de la conférence de presse annonçant la programmation le mercredi 8 janvier, a évoqué de nombreux moments en famille. 

« Le Festi-Glace a 38 ans et je me souviens avoir passé beaucoup de temps ici étant jeune, avec mon père, mon frère et mes cousins. Ce fut la même chose avec mes enfants. Ils ont fait des siestes d’après-midi sur la glace. J’espère qu’ils auront la chance, lorsqu’ils seront parents, de faire la même chose », a-t-il raconté. 

Au-delà de l’aspect familial, le Prairiquois a rappelé que le Festi-Glace est avant tout une activité où tout le monde trouve son compte. « Jeunes et moins jeunes peuvent sortir prendre l’air. C’est diversifié et pour tout le monde. Je ne connais pas beaucoup d’endroits où les gens peuvent se targuer de pouvoir patiner sur une surface glacée de 7 kilomètres et aller manger Chez Henri. C’est un fait d’armes extraordinaire et unique au Québec. » 

M. Ducharme sera présent durant le Festi-Glace. Il y présentera une activité de clôture le dimanche 16 février, de 14 h à 16 h. Il invite donc la population à venir profiter des installations. « Il y a beaucoup de gens qui s’arrêtent ici. Ça vaut la peine de laisser ses patins dans le coffre arrière de la voiture et de venir patiner », a-t-il fait savoir. 

D’ailleurs, a-t-il vendu la mèche aux joueurs du Canadien? « Ce sera un peu difficile pour les joueurs en raison de leur horaire, mais il y a sûrement des membres du personnel qui y seront. Lorsqu’ils entendent la longueur de la patinoire, ils sont curieux. Il y en a sûrement certains qui vont se déplacer », estime-t-il. 

Que pensez-vous de l’obligation du port du couvre-visage dans les lieux publics intérieurs?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média