Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

22 octobre 2019

Christian Belhumeur-Gross - cbelhumeurgross@lexismedia.ca

Les opposants interpellent les élus à Saint-Michel-des-Saints

Projet minier Nouveau Monde Graphite

Projet minier

©(Photo l'Action - archives) - L'Action

La COPH interpelle les élus municipaux concernant le projet minier à Saint-Michel-des-Saints.

En septembre dernier, la Coalition des opposants à un projet minier en Haute-Matawinie a déposé au conseil municipal une analyse des recommandations de différents experts ministériels concernant le projet minier de Nouveau Monde Graphite. Le groupe d’opposants demande aux élus de porter attention à certaines inquiétudes soulevées par ces différentes analyses.

C’est lors de la séance du 16 septembre dernier que May Dagher a déposé au nom de la COPH une analyse des recommandations ministérielles émises dans le cadre des études d’impact environnemental et social du projet de l’entreprise Nouveau Monde Graphite. À travers les différentes recommandations, les opposants relèvent certains questionnements émis par divers ministères et organismes gouvernementaux, notamment en ce qui a trait aux risques de contamination de l’eau et aux impacts sur la santé et la qualité de vie. Certains ministères ont en effet pour l’instant jugé l’étude déposée par l’entreprise non recevable vu un manque d’information et ont demandé d’être consultés de nouveau ultérieurement. D’autres ont pour leur part souligné qu’elle était recevable. 

La COPH a demandé aux élus de prendre en considération les éléments mentionnés dans leur analyse et de former un comité indépendant chargé d’étudier le projet, autant les éléments négatifs que positifs afin de mieux informer la population sur les tenants et aboutissants d’une mine à ciel ouvert à Saint-Michel-des-Saints.  

En entrevue avec L’Action, Mme Dagher souligne que ce n’est pas la première fois que son groupe tente de sensibiliser les élus municipaux à l’importance de consulter différentes sources d’information et non pas seulement celles de l’entreprise Nouveau Monde Graphite. Elle cite en exemple un rapport d’expertise indépendant que son groupe a soumis au conseil municipal en juin dernier et dont ils n’ont eu aucun retour. « Nous déplorons que le conseil municipal ne fasse pas un exercice de sensibilisation auprès des citoyens à l’égard des divers enjeux liés à ce projet. Ça serait normalement leur devoir » souligne Mme Dagher.  

Joint par L’Action, le maire de Saint-Michel-des-Saints, Réjean Gouin, explique qu’il est normal à ce stade-ci que le gouvernement pose des questions sur les différents aspects du projet et demande des modifications. Il souligne également qu’il s’en remet aux recommandations du BAPE qui étudiera le dossier dans les prochains mois. La municipalité va d’ailleurs mandater une firme spécialisée chargée de la représenter lors des audiences du BAPE. «Je ne suis pas un expert dans le domaine minier et je donne toute la crédibilité au gouvernement du Québec pour analyser adéquatement ce projet». Bien que favorable au projet, M. Gouin souligne que s’il n’obtient pas le feu vert du BAPE, il s’y opposera.  

Quel est votre lien avec Opération Nez rouge ?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média