Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

09 octobre 2019

Christian Belhumeur-Gross - cbelhumeurgross@lexismedia.ca

Le CAAP propose un nouveau service d’assistance pour les aînés en résidence privée

Centre d’assistance et d’accompagnement aux plaintes de Lanaudière

CAAP

©(Photo l'Action - Christian Belhumeur-Gross)

Richard Mercier, président du CAAP, Virginie Ratelle, agente d’information au CAAP et Francine Plante, directrice générale de l’organisme.

Le CAAP annonce la mise en place d’un service d’assistance pour les personnes aînées afin de leur venir en aide avec leur bail. Ce nouveau service permettra d’accompagner les personnes aînées vivant en résidence privée afin de les aider à régler les différents litiges possibles liés à leur bail. Ce service est lancé à l’ensemble du Québec.

C’est au Château Joliette, en compagnie de la directrice générale du CAAP-Lanaudière, Francine Plante, qu’a été effectué le lancement régional de ce nouveau service le 8 octobre dernier. Deux guides réalisés par le secrétariat aux aînés et le ministère de la Santé et des Services sociaux, qui se veulent un outil d’information concernant la signature d’un bail et les droits des locataires en résidence privée, ont été dévoilés. En plus de ces deux guides, l’organisme offrira également du soutien via ses conseillers.  

Le CAAP est ainsi prêt à recevoir les appels de locataires en résidence privée pour aînés ayant des questions relatives à leur bail ou vivant certaines difficultés avec leur propriétaire. L’organisme pourra également les aider à organiser une rencontre avec le propriétaire afin de régler un litige ou ultimement, les accompagner à la Régie du logement si nécessaire. Le service offert se veut d’abord d’accompagnement et aucun conseil de nature juridique ne sera donné précise la directrice générale.  

«Cette journée marque un tournant pour les résidents des résidences privées pour aînés. Avoir un conseiller du CAAP à leurs côtés va permettre de rééquilibrer d’une certaine façon les forces en présence, mais aussi de leur donner confiance en eux-mêmes et en leur capacité d’agir» souligne Mme Plante.  

D’abord implanté comme projet pilote dans deux centres d’accompagnement aux plaintes au Québec, le service est maintenant disponible à l’échelle du Québec. Les différents centres d’assistances aux plaintes du Québec ont d’ailleurs reçu une somme de 3,2M$ sur trois ans afin de soutenir les locataires en résidence privée pour aînés.

Que ferez-vous le soir de l'Halloween ?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média