Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Tribune libre

Retour

16 septembre 2019

La course folle du développement urbain de Rawdon !

LETTRE OUVERTE. Le 18 septembre 2019 pourrait être une date charnière pour le futur de notre municipalité. En effet, à cette date le conseil municipal va nous présenter pour la première fois le futur plan urbaniste de la municipalité. L’ancien plan, qui date de 1989, sera remplacé et doit être soumis en principe à la MRC et au gouvernement provincial d’ici la fin de 2019.

Le plan de Rawdon doit respecter deux lois provinciales importantes qui encadrent les grandes orientations d’aménagement du territoire municipal ; (pour les curieux consulter http://legisquebec.gouv.qc.ca/fr/showdoc/cs/A-19.1 article 80 et plus)

En premier, la municipalité doit déterminer ;

  • Les grandes orientations d’aménagement du territoire de la municipalité
  • Les grandes affectations du sol et les densités de son occupation ;
  • Le tracé projeté et le type des principales voies de circulation et des réseaux de transport.
    • D’autres éléments sont suggérés par la loi.
      • Les zones à rénover, à restaurer ou à protéger ;
      • La nature, la localisation et le type des équipements et infrastructures destinés à l’usage de la vie communautaire ;
      • La délimitation à l’intérieur du territoire municipal des aires d’aménagement pouvant faire l’objet de programmes particuliers d’urbanisme ;

Par la suite pour faire accepter son plan le conseil doit :

  • Avoir un règlement municipal qui gère la forme et le format de la consultation publique
  • Être transparent de ses intentions et dans ses communications
  • La consultation des citoyens en amont de la prise de décision
  • L’attribution aux citoyens d’une réelle capacité d’influence ;

Avec plus de 50 ans d’expérience entre le maire et ses conseillers, le conseil n’est toujours pas en synchronisation avec les besoins de la population. Dernièrement plusieurs réunions du conseil municipal ont démontré le manque de compréhension à ce sujet. Les citoyens ont été victimes de coupe à blanc des arbres dans plusieurs secteurs, des complexes d’appartements apparaissent un peu partout, peu de personnes sont consultées et comme mentionnées dernièrement, le conseil semble avoir les mains liées par les promoteurs. De plus notre système d’eau potable perd 20 % de sa capacité, lié à des mauvaises connexions, et l’usine d’épuration est vidée plus souvent que prévu.

Il y a des solutions à nos problèmes. Cette première séance d’information est un début ; en revanche, deux éléments principaux doivent être présents ; la participation en grand nombre des citoyens et un règlement municipal qui les respecte.

En espérant que le maire et ses conseillers ont compris le besoin urgent de se plier à la loi et à la bonne volonté de ses citoyens.

Jean-Yves St-Denis

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média