Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

22 août 2019

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

Une programmation étoffée pour les étudiants de l’UTA

Le plaisir d’apprendre après 50 ans

uta

©(Photo L'Action- Mélissa Blouin)

La présidente Ginette Prévost et le vice-président Jean-Marie Gagnon.

ÉDUCATION. Après avoir connu l’une de ses meilleures sessions d’hiver, l’UTA Joliette de Lanaudière revient avec une programmation étoffée pour l’automne. Qu’il s’agisse de littérature, de géographie, de biologie, d’histoire ou d’arts, les étudiants de 50 ans et plus pourront redécouvrir le plaisir d’apprendre à travers un vaste choix de 14 cours, de 8 conférences et de 11 ateliers, dont plusieurs nouveautés. 

Avec une aussi grande programmation, les étudiants seront sans doute confrontés à quelques dilemmes, tout comme la présidente de l’antenne Ginette Prévost qui hésite entre les conférences du mercredi ou le cours de Jenny Brun, Histoire du Moyen Âge, qui se déroule au même moment. « Je vis un énorme déchirement! »  

Elle ne sera pas la seule à éprouver ce beau problème, puisque le cours de Mme Brun est attendu par plusieurs élèves. Il s’agit d’une professeure réputée que l’antenne de Joliette tente d’avoir depuis quelque temps. Elle devait donner un cours l’an dernier, mais avait dû se désister en raison d’une charge de cours universitaire qui lui avait été offerte.  

De son côté, le vice-président et responsable de la programmation, Jean-Marie Gagnon, avoue avoir un coup de cœur pour le nouveau cours Chimie de l’environnement, de François Bellemare, qui portera sur les produits chimiques et les substances qui peuvent pénétrer dans la chaîne alimentaire en ayant un impact environnemental.  

M. Gagnon attend aussi avec impatience les conférences, dont celle de Robert Lamontagne sur la vie extraterrestre. « Je l’adore comme prof, c’est un très bon scientifique, un super vulgarisateur et il a beaucoup d’humour. » 

L’UTA Joliette de Lanaudière a d’ailleurs la chance de compter sur de nombreux professeurs réputés et plusieurs reviendront avec de nouveaux sujets cette session. Richard Fournier parlera de l’Allemagne de 1871 à aujourd’hui et André Lamarre abordera la littérature des États-Unis au milieu du XXe siècle. 

Maurice Rhéaume est aussi de retour avec son nouveau cours: Quand la musique épouse la littérature et la peinture. Quant à la populaire Maryse Chevrette, elle offrira deux cours aux étudiants de Joliette. Dans l’un, Chefs-d’œuvre sous enquête, elle analysera en détail huit mouvements artistiques et œuvres marquantes et dans l’autre, elle se concentrera sur l’art de l’estampe. 

Un autre pédagogue adoré des étudiants, François Vinet, revient avec sa série sur les écrivains et leur histoire. « C’est impressionnant, il prend un auteur par cours et il commence par situer l’époque dans laquelle a émergé cet auteur et nous parle ensuite de son œuvre, c’est à s’en pâmer», a déclaré Mme Prévost.  

De son côté, Jean-Louis Brazier abordera des sujets qui peuvent toucher les personnes vieillissantes comme la haute pression et le taux de cholestérol. 

Les étudiants auront finalement le choix d’aller explorer le monde mystérieux des émotions avec Réjean Parent, la fabuleuse histoire de la terre avec Alain Bonnier, les mécanismes de la mémoire avec Guillemette Isnard, la philosophie de la mélancolie avec Nancy Rivest ou la Bretagne avec Ginette Charbonneau.   

Conférences et ateliers 

Les conférences du mercredi, qui ont changé de nom pour culture et civilisation, ont été divisées en deux séries. Dans celle du mois d’octobre, Daniel Baril abordera les fondements naturels de la morale, Bruno Dubuc se concentrera sur le cerveau de l’être humain, Jean-Claude Florence, un nouveau conférencier, sur le dilemme entre l’économie et l’écologie et Robert Lamontagne sur la vie extraterrestre.   

Au cœur de la série de novembre, Michel Nadeau, lui-même malentendant, se penchera sur la perte auditive, Mark Bradley sur l’hindouisme, Jean Léveillé sur les voyages des oiseaux et Richard Turp sur des musiciens canadiens à la conquête du monde.   

Finalement, un grand choix d’ateliers est offert. L’atelier d’écriture est de retour avec Linda Amyot. Puis, à la demande des étudiants, des nouveaux ateliers sur l’introduction à l’iPad et à la tablette Android ont été ajoutés. « C’est toujours plaisant quand les gens nous font des demandes et qu’on peut répondre à leurs besoins», a commenté Mme Prévost avec fierté.  

Les ateliers d’anglais de base seront donnés par le nouveau professeur David Howes et Jocelyne Chalifoux sera de retour pour l’anglais intermédiaire. Trois cours d’espagnol pour différents niveaux sont aussi proposés par Marie-Hélène Bélair. Finalement, yoga pour tous et bonne forme physique complètent la programmation pour ceux qui veulent des activités physiques.  

À noter qu’en raison de règles fiscales auxquelles l’Université a dû se conformer, les ateliers deviennent taxables, mis à part les cours d’anglais. 

Les inscriptions en ligne sont ouvertes depuis le 19 août au www.usherbrooke.ca/uta/joliette. La date limite est le 13 septembre. Pour plus d'informations sur les inscriptions: 450 756-1447 ou sur la programmation: 450 752-1745.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média