Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

13 août 2019

Christian Belhumeur-Gross - cbelhumeurgross@lexismedia.ca

Un projet de micro-maisons inquiète des riverains du Lac Taureau

Saint-Michel-des-Saints

Municipalité de Saint-Michel-des-Saints

©(Photo l'Action - archives)

Lors de la séance du conseil du 15 juillet dernier, des citoyens ont interpellé la municipalité concernant un projet de micro-maisons sur les berges du Lac Taureau.

MUNICIPAL. Lors de la dernière séance du conseil, des riverains du secteur de la Place des cèdres à Saint-Michel-des-Saints ont manifesté leur inquiétude à l’égard d’un éventuel projet de micro-maisons sur les rives du Lac Taureau. Selon eux, ce projet présenterait certains risques environnementaux en plus de créer des iniquités entre les riverains. 

Plusieurs personnes furent donc présentes lors de la séance du 15 juillet afin de demander au conseil de ne pas octroyer, du moins pour le moment, de permis de construction pour ce projet et de procéder à des consultations publiques sur la question. Une lettre, signée par 12 des 16 propriétaires des terrains adjacents au projet, a également été déposée.  

Présenté sous le nom de Microclimat Lac Taureau, le projet vise la construction d’une vingtaine de micro-maisons sur le chemin de la Place des cèdres, près du chemin Saint-Benoît. 

En entrevue avec L’Action, Diane Racine, l’une des propriétaires signataires de la lettre, explique que ce type de projet va à l’encontre du plan d’urbanisme actuel, qui vise à protéger les berges du lac, et des efforts de nombreux riverains au cours des dernières années pour assurer un développement harmonieux du secteur. Elle souligne également que les propriétaires s’inquiètent des risques environnementaux liés aux installations sanitaires de ce type de maison ainsi qu’à l’approvisionnement en eau. Ces craintes sont également motivées par l’augmentation de la densité de population qu’entraînerait ce projet. Dans la lettre déposée au conseil, on mentionne, à titre d’exemple, que selon le projet actuel, pour les terrains donnant accès sur le lac, on prévoit 12 bâtiments alors qu’actuellement, pour le même secteur, seules trois résidences seraient permises.  

Les propriétaires jugent également que le projet risque d’entraîner des iniquités avec les propriétaires actuels, car ces maisons ne seraient pas soumises aux mêmes standards de construction que les résidences actuelles, surtout en ce qui a trait aux dimensions minimales des terrains, qui seraient considérablement réduites.  

Un projet conforme à la réglementation selon le maire  

Joint par L’Action, le maire de Saint-Michel-des-Saints, Réjean Gouin, assure pour sa part que le projet, dans sa forme actuelle, est conforme à la réglementation et a reçu les approbations nécessaires pour aller de l’avant. Le maire souligne que les citoyens inquiets face à ce projet fondent leur argumentaire essentiellement sur le règlement lié à la construction résidentielle qui exige un terrain minimal de 50 000 pieds carrés, alors que les terrains prévus pour le projet de micro-maisons seront d’environs 12 000 pieds carrés. Il faut cependant faire attention selon le maire, le projet est de nature commerciale et la réglementation est différente. « Ce projet a reçu l’approbation du CCU [comité consultatif d’urbanisme] et il est conforme aux règlements en vigueur dans ce secteur. Ce qui est certain, c’est que s’il ne l’était pas, les promoteurs ne pourraient pas aller de l’avant » souligne le maire.  

En ce qui a trait à l’augmentation de la densité de population qu’amènerait le projet, le maire se dit peu inquiet : « On parle de 20 chalets, donc possiblement une soixantaine de personnes. Avec le nombre très élevé de touristes dans le secteur du lac, soixante personnes de plus, ça reste négligeable. »  

M. Gouin reste cependant dubitatif à l’égard du projet. Selon lui, ce dernier est encore au stade embryonnaire et il y a probablement encore beaucoup d’investissements à y faire avant de voir les premières micro-maisons apparaître.  

Quel est votre lien avec Opération Nez rouge ?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média