Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

15 juillet 2019

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

Les cavalières de l’Amazone performent contre des adversaires redoutables

Jennifer Roy

©(Photo gracieuseté)

Jennifer Roy sur Livanto a reçu deux rubans.

ÉQUESTRE. L’équipe des écuries classiques de l’école d’équitation de Sainte-Mélanie, l’Amazone, a fait honneur au Québec lors de la compétition internationale, I love New York, qui se tenait à Lake Placid du 2 au 7 juillet. 

Les quatre cavalières étaient les seules québécoises de leur catégorie en saut et elles faisaient face à des concurrents de calibre mondial. Ce qui les désavantageait, puisque leurs adversaires peuvent s’entraîner 12 mois par année et qu’un tel entraînement est impossible au Québec sans un manège intérieur. Une installation que l’école de Sainte-Mélanie ne peut ériger.    

La compétition paraissait donc inaccessible pour les athlètes, mais elles ont tout de même réussi à se classer grâce à leur talent et leur détermination.  

Shan Bernier, sur Wasabi, a remporté une 9e position, puis deux troisièmes positions sur 31 cavaliers en sauts d’obstacles. Une performance remarquable pour la jeune athlète qui avait une jambe dans le plâtre une semaine plus tôt et qui avait encore besoin d’une canne pour se déplacer le jour de la compétition. Prise de douleurs, Shan a même fait un parcours de sauts sans étrier.  

Au cours des prochains mois, Shan participera à plusieurs concours d’Amérique du Nord dont le Silver Oak Jumper Tournament  au Massachusetts, le Hits-on-the-Hudson VIII Championship à Saugerties et  l’American Gold Cup à North Salem, avec une autre cavalière de l’équipe de Sainte-Mélanie Maude Gaudet. 

De son côté, Frédérique Leclerc-Lapointe, championne du Québec en 2012, a fait un parcours sans-faute avec River Dance. Puis, Jennifer Roy, sur Livanto, a obtenu deux rubans, pour les 12e et 9e places sur 26 participants aux sauts 1m-1, 10m.  

À noter que Jennifer et Frédérique ont acheté leurs chevaux alors qu’ils ne savaient pas sauter, elles leur ont tout appris.  

Ces quatre athlètes étaient encadrées par leur entraîneure Johanne Freyd.   

Shan Bernier

©(Photo gracieuseté)

Shan Bernier pose fièrement avec son ruban jaune (3e position).

Publicité

Défiler pour continuer

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média