Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

16 avril 2019

Steven Lafortune - slafortune@lexismedia.ca

Deux entrepreneures reçoivent un coup de pouce du gouvernement fédéral

Un investissement de 100 000$ chez Groupe Synetik et UDACO

Aide financière

©(Photo L'Action - Steven Lafortune)

Caroline Saulnier, Diane Lebouthillier, Caroline Baril et Alain Beaudry lors de l’annonce de 100 000 $ aux entreprises Groupe Synetik et UDACO.

INVESTISSEMENT. La ministre du Revenu national et députée de Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine, Diane Lebouthillier, était de passage dans Joliette pour annoncer deux investissements de 100 000 $ chez deux entreprises dirigées par des femmes.

La première est UDACO, avec à sa tête Caroline Baril. Située à Saint-Félix-de-Valois, elle se spécialise dans la fabrication de produits d’acier sur mesure. Tannée d’attendre après ses sous-traitants pour le découpage de pièces, elle a décidé de passer à l’action en achetant des équipements afin de trouver une certaine autonomie. 

Cependant, elle a été contrainte d’agrandir son usine. C’est à ce sujet que l’aide financière lui est utile. « Grâce à ce montant, j’ai pu bien m’entourer, a-t-elle fait savoir. Des experts et des architectes de qualité, ce sont des luxes payants que je n’aurais pu me permettre sinon. Cela a bonifié le projet et créé de nouveaux emplois. » 

Quant à Groupe Synetik, hôte de cette conférence de presse, elle comporte trois divisions : ErgoCare (fauteuils pour enfants handicapés), ErgoDesign (équipements industriels) et ErgoSolutions (services ergonomiques au travail). Fondée en 2004 par Caroline Saulnier, cette aide lui procurera les moyens nécessaires pour la mise en œuvre d’une stratégie de commercialisation. 

« Avec ce montant, on développera notre capital de production en exploitant le marché international aux États-Unis et en Europe. On se dotera d’outils marketing, en plus de former nos employés et d’embaucher de nouvelles ressources », a-t-elle indiqué. 

Ces deux subventions proviennent de la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat du gouvernement du Canada. Elle a pour mission de promouvoir l’égalité des sexes, notamment pour résoudre la question de l’équité salariale, réduire le coût des services de garde d’enfants et mettre fin à la violence fondée sur le sexe. 

Mme Lebouthillier a d’ailleurs mentionné que son gouvernement voulait doubler le nombre de femmes à la tête d’entreprise d’ici 2025. Elles comptent pour seulement 16% des PME.  

« Ce sont des femmes formidables, des leaders, des briseuses de plafond de verre, s’est-elle exprimée devant les dizaines d’employés du Groupe Synetik. Je suis fière de faire partie d’un gouvernement qui prend au sérieux l’automatisation économique des femmes. » 

Quant au maire de Joliette, Alain Beaudry, présent à cette annonce, il a laissé entendre que la Ville est de plus en plus reconnue pour être le berceau de l’innovation entrepreneuriale. Elle se distingue par la qualité de son milieu de vie, en plus de se démarquer par son talent, son savoir-faire et l’audace de ses promoteurs.  

Il a tenu à souligner la remarquable évolution de Groupe Synetik et de UDACO. « Elles méritent toute l’attention et le support annoncé », a-t-il lancé. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média