Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

13 mars 2019

Steven Lafortune - slafortune@lexismedia.ca

Un café avec un policier reprend du service

Café policier

©(Photo L'Action - Steven Lafortune)

La sergente Josiane Giard, accompagné de M. Robert Pellerin, l’agent Mathieu Rainville et du maire Christian Goulet.

SENSIBILISATION. Phénomène répandu aux États-Unis et lancé en 2011 à Hawthorne en Californie, « Un café avec un policier » a repris de plus belle dans la MRC de D’Autray par l’entremise de la sergente Josiane Giard.

La policière a repris le flambeau de sa consœur Sabrina St-Amand. L’objectif est simple; la population est invitée à venir échanger avec le corps policier sur différents sujets.  

« C’est un beau projet. Le but est de rapprocher les gens des policiers. Plusieurs personnes ont parfois peur de poser des questions. Elles se disent qu’elles leur demanderont si elles les croisent en temps et lieu. L’occasion est belle de venir nous rencontrer », a expliqué la sergente. 

La tournée a d’ailleurs débuté le mardi 12 mars, au Tim Horton’s de Lavaltrie. Déjà, Mme Giard s’affairait à distribuer le café aux clients sur place, en plus de répondre aux interrogations qui lui étaient adressées. 

Mars étant le mois de la fraude, la policière avait également apporté de la documentation. Allant de la brochure aux affiches, ils traitaient des facettes de la fraude ainsi que les moyens pour la contrer. 

Elle cite plusieurs exemples, dont les fraudes par Internet, en vogue chez les malfaiteurs. « Il faut toujours réaliser une transaction sur un site sécurisé, a-t-elle mentionné. Il y a aussi la tendance des paiements de trop, où un escroc demande la différence sur un chèque valant plus cher que le montant initial et qui est non-valide. » 

Deux autres dates sont prévues à l’horaire. La sergente sera McDonald’s de Saint-Gabriel-de-Brandon le jeudi 14 mars, de 11 h à 13, ainsi qu’au McDonald’s de Berthierville le mercredi 20 mars, de 11 h à 13 h. 

Le maire invite ses citoyens à appeler la SQ 

Présent parmi les convives, le maire de Lavaltrie, Christian Goulet, a profité de cette opportunité pour prendre un bain de foule. Entre deux poignées de main franches, il a laissé entendre que le plus grand message qu’il pouvait acheminer à ses citoyens, c’est de contacter les policiers de Sûreté du Québec pour tout geste répréhensible. 

« Si on n’appelle pas pour signaler par exemple un acte de vandalisme, les policiers ne peuvent pas déclencher une enquête, cibler le secteur problématique et tenter de résoudre l’affaire », a-t-il déclaré. 

Le magistrat estime qu’il entretient une excellente relation avec le corps policier du poste auxiliaire de D’Autray, qu’il rencontre une dizaine de fois par année. Lorsque les Lavaltrois se présentent au Conseil avec des préoccupations, il en discute avec les policiers qui lui remettent un compte-rendu détaillé lors de la prochaine réunion. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média