Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Monographies

Retour

27 février 2019

On se sent bien à la Maison des Jeunes du Grand Joliette

Maison des jeunes 12-17 du Grand Joliette

©Photo Pierre Lussier - L'Action

La coordonnatrice Marie-Chantal Bouchard et son équipe, Channelle Bluteau, Rémy Brazeau stagiaire et Cathy De Carufel.

Par Pierre Lussier. COMMUNAUTÉ. La Maison des Jeunes du Grand Joliette a pignon sur rue à Notre-Dame-des Prairies, mais elle rayonne sur un vaste territoire qui englobe plusieurs municipalités, notamment Saint-Charles-Borromée et Joliette.

Des jeunes de partout dans la région se retrouvent ainsi après l’école au 48, rue Gauthier Nord. Ces jeunes ont entre 12 et 17 ans et ils aiment participer à des activités sportives ou récréatives, ou alors ils viennent simplement pour discuter ou écouter de la musique.

La coordonnatrice Marie-Chantal Bouchard et son équipe accueillent chaleureusement ces jeunes sans leur imposer un programme, mais en les invitant à s’impliquer dans le choix d’activités. Ici chacun est responsable des choix qu’il propose aux autres. C’est ainsi qu’on développe le sens des responsabilités et l’estime de soi chez les garçons et les filles, élève ou non des écoles du voisinage.

Un peu d’histoire

L’aventure de la Maison des jeunes débute en 1981 dans un sous-sol de presbytère. On parle alors d’un café-rencontre, une formule populaire à l’époque. Marie-Chantal Bouchard précise que l’organisme a élu domicile sur le site actuel en 2013, grâce à l’acquisition d’une maison par la Ville de Notre-Dame-des-Prairies. « Nous sommes très choyés par la Ville », rappelle la coordonnatrice qui se plaît à dire que la voirie municipale s’occupe même du déneigement de l’entrée de la Maison des jeunes. Avec les années, le Café-Rencontre est devenu dans les faits, la Maison des jeunes Café-Rencontre12-17 du Grand Joliette.

Deux tiers des jeunes qui fréquentent la Maison viennent de Notre-Dame-des-Prairies, et le tiers de Joliette, Saint-Charles-Borromée et les environs. Deux autres maisons de jeunes complètent en toute amitié les services offerts dans le Grand Joliette.

Ici, c’est leur maison

En entrant à la Maison des jeunes, on a l’impression d’être dans une résidence familiale avec cette grande cuisine servant aussi de salle à manger, et son salon plus intime . L’ancien garage derrière la maison a été transformé en salle de jeux qui compte notamment une table de billard et une table de hockey sur coussin d’air. Une pièce fermée est spécialement réservée aux musiciens qui peuvent rivaliser avec les batteurs et guitaristes professionnels sans déranger le voisinage. La cour extérieure se prête à différents sports, dont le hockey cosom tandis qu’un petit espace sera converti en potager au printemps.

Et on ne s’ennuie pas

Pour ceux que ça intéresse, il n’y a aucuns frais associés à l’inscription ni à la fréquentation de la Maison des jeunes. Par exemple, avec la semaine de relâche il y a plein d’activités pour les 12-17 ans : des sorties, des jeux, du sport. Et c’est bien encadré avec des animateurs dynamiques.

En période scolaire, on fait même de l’entraide aux devoirs. On récompense aussi un jeune en lui décernant le titre de « jeune du mois ».

Les projets innovateurs ne manquent pas. Ainsi, 12 élèves potentiellement victimes d’intimidation ont été sélectionnés par les enseignants de deux écoles primaires afin de participer aux activités de la Maison des jeunes. « C’est notre ouverture aux 10-12 ans qui constituent la relève », précise la coordonnatrice qui cite également le programme d’apprentissage à la vie en appartement pour les plus vieux. Ceux-ci apprennent à faire du lavage, à cuisiner, à faire le ménage et à gérer un budget. 

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média