Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

20 février 2019

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Un nouvel album pour Le Vent du Nord

Le Vent du Nord

©Photo gracieuseté - Tzara_Maud - L'Action

Le Vent du Nord.

MUSIQUE. La formation Le Vent du Nord vient de procéder au lancement de son 10e album, Territoires, qui est disponible depuis le 15 février.

Le désormais quintet de chanteurs et de multi-instrumentistes est formé de Simon Beaudry, Nicolas Boulerice, André Brunet, Réjean Brunet et Olivier Demers.

En entrevue avec L’Action, le Lanaudois Réjean Brunet souligne que ce nouvel album s’inscrit dans la continuité. « L’album réunit du répertoire qu’on a recueilli en cherchant dans les archives et aussi des compositions. »

« On sent l’expérience et la maturité du groupe », affirme Réjean Brunet. Il mentionne aussi que pour cet opus, les membres du groupe ont exploré certains effets musicaux différents.

« Avec Territoires, on avait un beau panel de sonorités et d’émotions. On est un groupe qui voyage beaucoup (Canada, États-Unis, Europe), le territoire est une notion importante pour nous. On voulait faire vivre notre culture, nos rêves et nos aspirations personnelles et en tant que groupe. »

Lieux physiques ou mystiques, lieux de création ou d’appartenance, les territoires sont multiples et ils ne demandent qu’à être arpentés, marchés et redécouverts. Les territoires que sont l’enfance, la Nouvelle-France, l’amour inconditionnel, la Révolution tranquille et la légende sont autant de voyages auxquels tous sont conviés par Le Vent du Nord.

Soulignons qu’en plus de ses 10 albums originaux, Le Vent du Nord compte aussi à son actif un album enregistré au Festival Mémoire et Racines et un autre avec l’Orchestre symphonique de Québec.

Territoires a été lancé le 12 février, au Théâtre Fairmount, en pleine tempête de neige. Le groupe a accueilli plus de 200 personnes qui sont malgré tout venues assister au spectacle. « Beaucoup de famille, d’amis, de proches collaborateurs…ce fut une très belle soirée qui, sans nous rendre nerveux, nous a rendus bien fébriles! Ça nous fait toujours quelque chose de jouer chez nous. »

Réjean Brunet confirme que le public lanaudois pourra voir la formation en spectacle au cours des prochains mois. « On est toujours présents pour Lanaudière, où on retrouve de fervents amateurs de musique traditionnelle. »

Parallèlement à la sortie de l’album, Le Vent du Nord parrainera deux projets de reboisement social en 2019 en partenariat avec l’organisme Arbre-Évolution.

Cette collaboration vise à compenser l’empreinte-carbone du groupe tout en créant de réelles retombées socio-environnementales.

« On voyage beaucoup et on voulait être carboneutre. Nous avons calculé tout notre kilométrage, que ce soit en voiture ou en avion. C’est un discours que nous avons depuis un bout de temps. D’ailleurs on est rendu zéro plastique. Ça nous tient à cœur, notre planète on l’habite, il faut en prendre soin. Il n’y a pas de meilleur dépolluant qu’un arbre. Personnellement, je veux aller sur le terrain et j’ai hâte de mettre la main à la pâte, d’avoir une pelle en main et de creuser », a-t-il conclu.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média