Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Rétrospective

Retour

31 décembre 2018

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Les grands disparus de 2018

Grands disparus 2018

©(Photo archives) - L'Action

Dans l'ordre, de gauche à droite, à partir d'en haut: Marcel Bruneau, Marcel Gaudet, Jean-Claude Mailhot, Nathalie Desrosiers, Marcel Ducharme, Normand Pelland, Réginald Lessard, Jacques Boucher, Serge Dessureault, Gervais Desrochers, Micheline Nolin Delisle, France Robertson, Bernard Landry, Denis Guilbault, Jacques Brissette et Yvan J. Roy.

SOUVENIRS. Souvenons-nous de ceux qui nous ont quittés au cours de l’année 2018.

Janvier

À Joliette, le 20 janvier, à l'âge de 92 ans, est décédé Marcel Bruneau époux de feu Jacqueline Desrochers demeurant à Joliette. Marcel Bruneau a été maire de Joliette sud durant plus d'une décennie. En effet, dans les années 1950, il n'y avait non pas une ville de Joliette, mais bien deux : Joliette et Joliette-Sud. Le village de l'Industrie, fondé en 1823 par Barthélemy Joliette, deviendra en 1855 le village de Saint-Charles-Borromée, dont la Ville de Joliette s'est détachée en 1864. Plus tard, dans les années 1950, la municipalité de Notre-Dame-des-Prairies s'est formée. La création de Notre-Dame-des-Prairies a laissé un territoire orphelin qui était principalement délimité par les boulevards Firestone et Base-de-Roc, le chemin des Prairies et le rang du Vieux-Moulin. C'est alors qu'en 1957, ce territoire devient Joliette-Sud. Il est géré par son propre conseil municipal jusqu'en 1966, moment où Joliette-Sud fusionne avec Joliette pour une question de viabilité.

Marcel Gaudet, ancien maire de Saint-Alphonse-Rodriguez, est décédé le 28 janvier, à l'âge de 87 ans. M. Gaudet a été élu maire par acclamation en 1962 et siègera jusqu'en 1968. Durant ce premier mandat de six ans, il mettra en place le service de collecte des matières résiduelles, prolongera le réseau d'aqueduc, modernisera la toponymie de la municipalité et implantera la structure qui mènera à la tenue du carnaval d'hiver annuel. De retour en 1978, M. Gaudet procédera à la construction de l'hôtel de ville et de la caserne de pompiers ainsi qu'à la rénovation de la bibliothèque, l'acquisition de la salle communautaire et de divers équipements requis pour le bon fonctionnement de la municipalité.

Février

L'homme d'affaires président de Lanauco de Saint-Alexis, Jean-Claude Mailhot, sa fille Janie et une amie de cette dernière, Nathalie Desrosiers, entrepreneure à Saint-Damien, ont tous trois péri dans l'écrasement de l'hélicoptère de M. Mailhot, le jeudi 1er février, à proximité de Drummondville. Les trois passagers revenaient d'une journée passée à l'École d'entrepreneuriat de Beauce où Nathalie Desrosiers comptait d'ailleurs s'inscrire dans le programme d'entrepreneur Élite, un rêve qu'elle chérissait depuis longtemps. Lanauco est une entreprise familiale présidée par Jean-Claude Mailhot, où étaient aussi impliqués sa fille Janie et d'autres membres de la famille.  Jean-Claude Mailhot était engagé dans son milieu, auprès de différentes causes, et notamment auprès du Tirage Diocèse-Paroisses et de la Fondation Horeb à Saint-Jacques. Aluquip, toujours dans l'optique de se dépasser, avait comme pilier Nathalie Desrosiers qui maniait de main de maître cette entreprise.

Mars

Marcel Ducharme, de Saint-Ambroise-de-Kildare, est décédé le 18 mars à l'âge de 88 ans. Marcel Ducharme a été très impliqué pour la promotion de la musique traditionnelle dans la région. Il a fondé l'Association folklorique de Lanaudière il y a plus de 28 ans. Selon Rose Lajeunesse, présidente de l'AFL, Marcel Ducharme était un bâtisseur du folklore lanaudois : « Il était dévoué à tous les points de vue ». Mme Lajeunesse dénote qu'il était apprécié de tous. Marcel Ducharme fut membre de l'association qu'il a créée jusqu'à la fin de sa vie.

Avril

Normand Pelland, ayant été président du syndicat des employés de Bridgestone à la fin des années 1970, est décédé, le 18 avril, à l'âge de 70 ans. Normand Pelland a présidé le syndicat des employés de l'usine entre 1976 et 1983. Selon le président actuel du syndicat, Kevin Gagnon, c'est sous sa présidence qu'a eu lieu la transition vers la CSN avec laquelle les employés sont toujours syndiqués aujourd'hui. Normand Pelland a pris sa retraite le 1er janvier 2003, après près de 40 ans de carrière et il est depuis demeuré actif au sein du comité de retraite du syndicat.

Mai

La région a perdu l'un de ses grands sportifs le 2 mai dernier. Le Joliettain Réginald Lessard est décédé à l'âge de 96 ans. Celui-ci avait notamment fait rayonner Joliette sur la scène nationale du tir à l'arc en remportant le championnat canadien, catégorie sans mire, à Toronto en 1960. Il avait répété cet exploit en juillet 1962 à Vancouver. Réginald Lessard a également remporté de nombreux tournois locaux et provinciaux après que la Fondation de l'association des Archers de Joliette ait été créée en 1959. Puis, en 1964, il a de nouveau participé au championnat canadien de tir à l'arc qui, cette fois, se tenait à Joliette dans le cadre des festivités du centenaire de la Ville. Il s'agissait de la première fois que cet événement d'envergure se tenait dans la province de Québec.

Juin

En juin, Moisson Lanaudière a annoncé avec tristesse le décès inattendu de Jacques Boucher, chef d'entrepôt à Moisson Lanaudière et époux de Sylvie Boucher, directrice générale de l'organisme. Ce dernier a été victime d'un malaise cardiaque alors qu'il était seul à la maison, le lundi 18 juin. M. Boucher, bien connu dans le milieu, avait accepté la responsabilité de la gestion de l'entrepôt de Moisson Lanaudière depuis quelques années. C'est notamment grâce à lui que Moisson Lanaudière a pu déployer, avec autant de succès, le programme de récupération en supermarché.

Juillet

L’alpiniste Serge Dessureault est décédé le 7 juillet lors de sa deuxième tentative d’ascension du K2. Serge Dessureault était natif de Saint-Michel-des-Saints. Il fut notamment pompier à Montréal. Serge Dessureault a réalisé ses premières courses d’aventure avec son ami Maurice Beauséjour en 1998. Dans les années suivantes, ils ont fait des courses aux quatre coins de la planète, du désert du Kalahari en Afrique du Sud à la jungle du Costa Rica en passant par le désert marocain. À partir de 2004, les deux hommes ont commencé à s’intéresser à l’alpinisme et plusieurs sommets se sont enchaînés. Ils ont ainsi gravi plusieurs montagnes parmi les plus hautes de la planète, dont l’Aconcagua en Amérique du Sud, le Kilimandjaro en Afrique, le mont Blanc en Europe et l’Elbrouz dans le Caucase. En 2007, ils sont devenus les premiers Québécois à réaliser l’ascension de l’Everest par le versant Nord.

La Municipalité de Crabtree a perdu une partie importante de son histoire, alors que l'homme d'affaires et ancien maire, Gervais Desrochers, est décédé le 8 juillet dernier à l'âge de 90 ans. Toujours très impliqué dans sa communauté, il a occupé le siège de maire de 1968 à 1978. Il a aussi été membre du Conseil de Fabrique jusqu'à tout récemment et il s'est impliqué pendant plusieurs décennies au sein du Club Richelieu de Joliette. Gervais Desrochers a toujours eu plusieurs projets sur la planche à dessin. Au milieu des années 1960, il a d'ailleurs lancé, avec d'autres partenaires, le Centre de formation professionnelle de Joliette où il a occupé la direction générale. Il a quitté ce poste en 1971 pour se joindre à l'équipe de direction du Comité organisateur des Jeux olympiques de Montréal à titre de Secrétaire administratif du Comité de gestion au cabinet du président.

Micheline Nolin Delisle, épouse de Pierre Delisle, propriétaire des rôtisseries St-Hubert de Berthierville et Joliette, est décédée à l'âge de 66 ans le 18 juillet dernier. Mme Nolin Delisle était partenaire avec M. Delisle dans l'entreprise Gestion P.M. Delisle qui opère dans le domaine de la restauration. Mme Nolin Delisle fut également impliquée auprès de la société musicale Fernand-Lindsay - Opus 130.

Octobre

France Robertson est décédée subitement à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus de Québec, le 17 octobre, à l’âge de 47 ans et 5 mois. Originaire de la communauté innue de Mashteuiatsh, elle était l'épouse de Guy St-Arnaud. Elle était la fille de Normand Robertson et de Jeannette Siméon. France Robertson était directrice du Centre d'amitié autochtone de Lanaudière depuis 2012. Elle avait également œuvré durant 10 ans au sein du mouvement Femmes Autochtones du Québec. À la suite du décès de Mme Robertson, le président du Centre d'amitié autochtone de Lanaudière, Éric Labbé, a témoigné qu'elle était une femme passionnée, débordante de joie et profondément humaine.

Novembre

Originaire de Saint-Jacques, Bernard Landry est décédé le 6 novembre. Il fut premier ministre du Québec de 2001 à 2003 et a occupé plusieurs postes de ministre, dont celui des Finances, au sein des gouvernements Lévesque, Johnson, Parizeau et Bouchard. Étudiant au Séminaire de Joliette dans les années 1950, Bernard Landry a obtenu une licence en droit de l’Université de Montréal en 1965. M. Landry se lance en politique à la fin des années 1960. D’abord conseiller technique au sein du ministère des Ressources naturelles alors dirigé par René Lévesque, il suit ce dernier en 1968 lorsqu’il quitte le Parti libéral et participe avec lui à la fondation du Parti Québécois. Il tentera pour la première fois de briguer les suffrages sous la bannière de ce parti en 1970 dans Joliette. Défait, il tentera à nouveau sa chance en vain en 1973 dans Joliette-Montcalm. C’est finalement en 1976, dans Fabre à Laval, qu’il sera élu député et fera son entrée à l’Assemblée nationale. Durant sa carrière politique, il a occupé différentes fonctions au sein des divers gouvernements péquistes. En 1985, suite au départ de Lévesque, il tente sans succès de lui succéder lors de la course à la chefferie. Battu aux élections de 1985, il fait un retour en 1994 en tant que député de Verchère en Montérégie. Au sein du gouvernement Parizeau, il est nommé vice-premier ministre, et par la suite, ministre des Finances au sein du gouvernement Bouchard. Élu chef du Parti Québécois en 2001 suite au départ de Lucien Bouchard, il accède par le fait même à la fonction de premier ministre. Son gouvernement sera d’ailleurs défait aux élections de 2003 face aux libéraux de Jean Charest. 

Denis Guilbault, propriétaire du IGA Rawdon et ancien maire de Rawdon de 1976-1979, est décédé le 8 novembre. Il laisse dans le deuil son épouse Jocelyne Gareau, ses enfants, ses petits-enfants, ses frères et soeurs, autres parents et amis. Denis Guilbault était le frère aîné du maire actuel de Rawdon, Bruno Guilbault.

Jacques Brissette est décédé le 26 novembre. Il fut maire du village de Saint-Félix-de-Valois de 1987 à 1997, puis de la municipalité fusionnée de 1998 à 2001. Il fut d’ailleurs le maître d’œuvre de la fusion entre la paroisse et le village et de la création de l’actuelle municipalité de Saint-Félix-de-Valois. M. Brissette est décédé à l’âge de 79 ans. Son passage à la municipalité est marqué par de nombreuses réalisations, dont l’aménagement et le développement des sources d’eau potable et la mise sur pied de l’usine de traitement des eaux usées.

Décembre

Yvan J. Roy, survenu le 7 décembre dernier à l’âge de 84 ans.  Monsieur Roy a été conseiller municipal pendant près de 25 ans (anciennement pour le Canton de Rawdon). Il était bien connu à Rawdon; il a d’ailleurs travaillé pour Bell Canada pendant 34 ans. Son passage à la municipalité a été marqué par son grand soutien aux citoyens.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média