Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Rétrospective

Retour

26 décembre 2018

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Janvier : C’est fini pour Sears à Joliette

Sears

©(Photo archives) - L'Action

Sears ferme ses portes à Joliette.

REVUE. En janvier, le milieu du commerce de détail est la proie de bouleversements à Joliette.

En effet, le magasin Sears, qui avait ouvert le 16 octobre 2003, ferme ses portes. Sears Canada possédait 130 magasins à travers le pays et a ouvert pour la toute première fois en 1953, alors sous la bannière Simpsons-Sears Ltd. Il était l'un des plus grands détaillants au pays. Or, en octobre 2017, l'entreprise a demandé l'autorisation à la Cour supérieure de l'Ontario d'amorcer sa liquidation pour mettre fin à ses activités, ce qui lui a été accordé.

La communauté se rassemble autour de Mélie Dalphond 

En janvier, on apprend qu’une petite fille de 6 ans de Notre-Dame-des-Prairies, Mélie Dalphond, mène une lutte contre le cancer.

Mélie doit subir divers traitements de chimiothérapie et de radiothérapie et ne peut plus aller à l’école, elle qui venait tout juste de commencer la maternelle. Un défi têtes rasées a été organisé par deux jeunes garçons (dont le frère de Mélie), des parents, une enseignante et des membres de la communauté.

Alors que le premier objectif était de 3 000 $, 19 300 $ étaient déjà amassés en date du 29 janvier, soit quelques jours avant le défi.

Ce dernier a finalement permis d’atteindre 13 fois l’objectif initial.

Mélie Dalphond

©(Photo archives) - L'Action

Mélie Dalphond.

Un investissement de 7 M$ pour Ski Val Saint-Côme 

La Station de ski Val Saint-Côme annonce qu’elle a dressé un plan d'investissement de sept millions de dollars pour les deux prochaines années. La majeure partie de ces investissements servira à bonifier les infrastructures, le système d’enneigement et l’offre de service, ainsi qu’à permettre la réalisation d’un important projet immobilier ski-in / ski-out sur le versant du Mille pieds.  

Toute l’équipe de Val Saint-Côme est plus qu’heureuse de la réalisation de ce projet d’investissement qui va permettre d’accroître le potentiel de l’entreprise.  

Val St-Côme

©(Photo archives) - L'Action

Un investissement majeur à Val Saint-Côme.

Plus de ressources pour les personnes atteintes d’autisme

En janvier, le Centre de santé de Lanaudière annonce qu’il a récemment pu engager près d'une vingtaine de travailleurs spécialisés pour offrir plus de services aux personnes affectées par un trouble du spectre de l'autisme, en plus de réduire de moitié la liste d'attente pour les membres de leur famille ayant besoin de soutien.  Ces mesures s'inscrivent à la suite d'un investissement du gouvernement du Québec de 1,7 M$ pour la région de Lanaudière pour l'année 2017. Cette somme doit être reçue chaque année de manière récurrente au moins jusqu'en 2022. L'enveloppe provinciale annuelle s'élève à 29 M$. À cette somme s'ajoute un montant de 11 M$ seulement pour la première année du plan d'action. Lanaudière doit recevoir de ce montant un peu plus de 330 000 $.

TSA

©(Photo archives)

Des ressources ont été ajoutées pour les personnes ayant un trouble du spectre de l’autisme et leur famille.

Pas d’accusation contre le policier qui a tiré sur un homme en crise à Rawdon

Dans son rapport rendu le 19 janvier, le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) est d'avis que les trois policiers de la Sûreté du Québec impliqués dans un événement ayant entraîné la mort d’un homme à Rawdon ont utilisé la force nécessaire et n'ont pas été en mesure d'utiliser une force moindre afin d'arrêter l'homme.  

Le policier de la Sûreté du Québec qui a tiré sur un homme en crise (Stéphane Thiffault, 55 ans) et armé d'une hache en septembre 2016, à Rawdon, craignait pour sa vie et n'a pas eu d'autres choix que de faire feu, conclut le Directeur des poursuites criminelles et pénales qui a décidé de ne pas porter d'accusation contre lui et les deux autres agents impliqués dans l'intervention.  

DPCO

©(Photo archives) - L'Action

Le DPCP a rendu sa conclusion concernant ce triste événement.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média