Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

11 septembre 2018

Coupable de lui avoir infligé des blessures avec une arme blanche

Les policiers ont amorcé une enquête après qu'un jeune homme ait été poignardé le 15 février 2017 à Saint-Charles-Borromée.

©Photo L'Action - Archives

Les policiers ont amorcé une enquête après qu'un jeune homme ait été poignardé le 15 février 2017 à Saint-Charles-Borromée.

JUSTICE. Un jeune homme de 25 ans ayant poignardé un second jeune homme en février 2017 parce qu’ils se seraient tous deux retrouvés au cœur d’un triangle amoureux a récemment plaidé coupable à une accusation de voies de fait ayant causé des lésions corporelles à sa victime.

Maxime Thibault-Meunier et sa victime, un jeune homme âgé de 23 ans au moment de l’agression, auraient tous deux fréquenté la même femme. Le soir de 15 février 2017, il a utilisé une arme blanche et a agressé ce dernier avant de prendre la fuite.

L’agression a eu lieu sur la rue Pierre-Imbault, à Saint-Charles-Borromée.

Le jeune homme poignardé a perdu beaucoup de sang. Le lendemain, il a commenté l’attaque dont il a été la cible sur le réseau social Facebook en mentionnant qu’il était chanceux d’être encore en vie, malgré la douleur.

Maxime Thibault-Meunier a été arrêté puis il a comparu devant le tribunal cinq jours après l’attaque avant d’être libéré pour la suite des procédures judiciaires intentées contre lui.

Il a reconnu son crime le 11 mai dernier. Il s’expose à une peine maximale de dix ans de pénitencier. Il doit revenir devant le tribunal à la mi-septembre.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média