Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Éducation

Retour

01 juin 2018

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

Des élèves se développent par l’entrepreneuriat

Des projets innovateurs à l’Académie Antoine-Manseau 

©(Photo L’Action- Mélissa Blouin)

ENTREPRENEURIAT. Une vingtaine d’élèves de secondaire 4 de l’Académie Antoine-Manseau ont fait preuve de créativité, d’initiative et de débrouillardise dans le cadre de leur cours d’entrepreneuriat. Divisés en équipes, ils ont créé six produits originaux qui répondent à un besoin et qui visent une clientèle cible.

L’une des équipes, qui confectionne des savons artisanaux avec du thé, s’est démarquée en devenant lauréate locale du Défi OSEntreprendre. « C’est un produit innovateur, car nous sommes les seules à en faire et d’avoir été récompensées pour celui-ci est une belle fierté », a commenté Sarah-Jade Grégoire.

Au total, six filles composent l’équipe de Fresh Tea Body et elles ont toutes admis avoir un fort caractère. À travers ce projet, elles ont appris à faire des compromis et à être davantage à l’écoute des autres.

Une autre équipe, qui réalise des sacs magiques, s’est aussi démarquée en remportant le deuxième prix du concours d’entrepreneuriat. Leurs produits sont réalisés avec des graines de blés de Saint-Alexis et ils se congèlent autant qu’ils se chauffent. Ils sont faits, pour la plupart, à partir de tissu recyclé.      

Pour cette équipe, qui est majoritairement composée de garçons, la couture et les coupes ont suscité des difficultés, mais leur productivité et leur efficacité ont considérablement augmenté. « C’est vraiment bien comme cours, nous sommes plus libres, nous pouvons choisir ce que nous voulons faire et essayer de nouvelles choses », a expliqué Ian Côté.

L’enseignante et responsable du projet, Marie Quirion, a continué dans ce sens en mentionnant que le cours d’entrepreneuriat est un cours beaucoup plus pratique que théorique. « Je crois que je n’ai jamais eu de silence dans cette classe et c’est parfait comme ça! » Le succès des projets repose entièrement sur l’implication des jeunes.   

Un produit qui améliore les notes

©(Photo L’Action- Mélissa Blouin)

Sarah-Jade Grégoire, Alicia Magnan, Laurie-Anne Dumont. Naomie Lavoie, Mélodie Simard et Magaly Joly.

Quatre jeunes ayant un trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) ont, de leur côté, décidé de créer un produit qui les aiderait à avoir une meilleure concentration. « C’était important pour nous d’avoir un projet qui nous correspond et il faut comprendre notre clientèle, sinon on ne peut pas s’adapter à elle », a déclaré Sacha Drainville avec une grande conviction.

Les jeunes ont fabriqué des balles anti-stress de trois textures différentes qui les aident à dépenser tout leur surplus d’énergie et à se concentrer sur les paroles de l’enseignante. « Nous voyons la différence au niveau de nos notes. Ça nous aide vraiment, car ce n’est pas toujours facile en classe et nous ne sommes pas des élèves qui réussissent facilement. »   

Un autre trio d’élèves trouvait qu’il y avait trop de stress dans la communauté et ont décidé de fabriquer des chandelles dans des pots pour le contrer. Ils ont dû faire face à plusieurs obstacles, comme un changement de projet et le départ d’un membre de leur équipe, mais sont très fiers du résultat et de l’évolution de leurs chandelles.  

« Ce cours leur permet de développer des qualités qui leur seront utiles dans la vie de tous les jours comme la débrouillardise. S’ils ont un problème, ils doivent trouver une solution », a expliqué Mme Quirion avant de déclarer qu’elle avait vu de grands changements chez certains élèves.

C’est notamment le cas de Noémie Chartier qui s’est découvert une capacité de leadership. « Je ne pensais vraiment pas avoir cela en moi. »  Elle et ses coéquipières ont décoré des objets en céramiques de citations pour leur projet.

Finalement, une équipe trouvait qu’il n’y avait pas assez de produits hygiéniques pour hommes et a décidé de faire des savons pour ceux-ci. Grâce à ce choix de produit, ils ont pu laisser aller leur créativité et s’amuser tout en faisant plusieurs tests et essais erreurs. Ils ont appris à bien travailler en équipe. 

©(Photo L’Action- Mélissa Blouin)

Sacha Drainville, Simon Lévesque, Alexis Bonin et Olivier Racette.

©(Photo L’Action- Mélissa Blouin)

Joé Barabé, Benjamin Poitras et Cédrick Auclair.

©(Photo L’Action- Mélissa Blouin)

David Côté, Océane Marquis, Loïc Morin, William Champagne, Ian Côté.

©(Photo L’Action- Mélissa Blouin)

Yana Morse, Jessica Canaveira et William Marroquin.

©(Photo L’Action- Mélissa Blouin)

Noémie Chartier et Mélody Charland.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média