Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

10 juillet 2017

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Joliette ouvre ses bras à Malin Gunnarson Thunell

©(Photo TC Media - Élise Brouillette)

CULTURE. C'est l'artiste d'origine suédoise Malin Gunnarson Thunell qui sera en résidence, cet été, à l'Arsenal de Joliette.

Au cours des prochaines semaines, elle échangera avec la violoniste et porteuse de tradition Véronique Plasse de Crabtree et vivra un moment unique de création en musique traditionnelle.

Soulignons que le programme d'artiste en résidence de la Ville de Joliette est présenté dans le cadre de sa politique culturelle et en collaboration avec Lanaudière : Mémoire et Racines pour une quatrième année.

Jusqu'au 9 août, Malin Gunnarson Thunell se consacrera à son travail de recherche, de création et d'expérimentation musicale à l'Arsenal en compagnie de Véronique Plasse et la population est invitée à venir les rencontrer.

L'artiste suédoise compose et interprète des chansons traditionnelles aux capacités vocales surprenantes et envoûtantes. Elle en a d'ailleurs livré un avant-goût en conférence de presse.

Malin et Véronique performeront notamment au Pré-Festival et au Festival Mémoire et Racines qui auront lieu du 26 au 31 juillet à Joliette et Saint-Charles-Borromée.

Le maire de Joliette, Alain Beaudry, a invité les citoyens à faire preuve de curiosité. Il a ajouté que la Ville veut mettre les artistes en relation avec le public, mais aussi entre eux.

De son côté, Cédric Champagne, président de Lanaudière : Mémoire et Racines, a confié que c'est Malin Gunnarson Thunell personnellement qui a soumis sa candidature pour cette résidence, reliant ainsi Stockholm et Joliette.

S'adressant aux personnes présentes, Malin a déclaré : « Ça fait dix ans que je rêve de connaître votre culture et d'apprendre vos danses et vos chansons. »

« Je suis curieuse de trouver des liens communs dans nos traditions », a-t-elle mentionné.

Son amour pour la musique traditionnelle québécoise lui est notamment venu en France, où elle est allée étudier la danse à l'âge de 20 ans. En faisant des recherches à la bibliothèque sur un peintre du nom d'André Marchand, elle est plutôt tombée sur la musique du Lanaudois André Marchand. Elle a été immédiatement charmée. « Je me suis dit je dois y aller et en apprendre plus! »

De son côté, Véronique Plasse s'est dite honorée du rôle qui lui a été confié. « Ça prouve à quel point ce qu'on fait tous les jours est pertinent », a-t-elle conclu.

©(Photo TC Media - Élise Brouillette)

Malin Gunnarson Thunell a livré une prestation lors de la conférence de presse du 10 juillet.

©(Photo TC Media - Élise Brouillette)

Malin Gunnarson Thunell et Cédric Champagne, président de Lanaudière : Mémoire et Racines.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média