Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

21 avril 2017

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Transaction majeure chez Lapointe Sports

Place à la relève

©(Photo gracieuseté)

AFFAIRES. Lapointe Sports vient d'accueillir Pierre-Alexandre et Marie-Christine St-Jean, du Groupe St-Jean, qui prennent la relève de Jean Gariépy à la tête de l'entreprise.

« À la base de tout, nous sommes des passionnés des produits BRP (Bombardier Produits récréatifs), ce sont des produits auxquels on croit beaucoup », explique Pierre-Alexandre St-Jean, en entrevue avec l'Action, soulignant que la motoneige est une passion familiale chez les St-Jean. Leur intérêt envers Lapointe Sports ne date pas d'hier.

Il confie aussi que Jean Gariépy est un grand ami de la famille et qu'il lui importait de transférer son entreprise à des gens d'ici. « On le connaît personnellement et il y avait déjà un lien de confiance entre nous. »

« Nos autres commerces sont voisins, on connaissait l'équipe, les employés, c'est un "move" à long terme. »

Pierre-Alexandre n'était pas en mesure de révéler l'ampleur de la transaction, mais de son propre aveu, « plusieurs millions » étaient en jeu.

Le Groupe St-Jean possède les concessions Mazda, Honda et Volkswagen de Joliette.

« Nous pourrons créer une synergie avec nos autres concessions et regrouper nos ressources, tant humaines que matérielles », remarque Pierre-Alexandre St-Jean en précise que le Groupe St-Jean représente quelque 240 employés.

Le nouveau propriétaire parle de l'avantage d'une relève locale chez Lapointe Sports. « Nous embauchons des gens d'ici et nous faisons affaire avec des fournisseurs locaux. Nous avons aussi une grande proximité avec les gens du milieu comme les clubs de loisirs pour les levées de fonds et les commandites. »

Lapointe Sports se dit le plus grand concessionnaire BRP dans Lanaudière. Il s'agit aussi du plus gros détaillant de motos à trois roues Spyder au Canada.

Pierre-Alexandre St-Jean souligne d'ailleurs que les clients ignorent souvent que le concessionnaire offre la location journalière de Spyder, la possibilité de faire des essais routier et donne la formation requise sur place.

Les nouveaux propriétaires ont réellement la volonté de poursuivre dans la même lignée que Jean Gariépy. Et pas question de changer le nom. « Lapointe Sports, c'est une véritable institution », commente Pierre-Alexandre St-Jean.

Questionné à propos de leurs projets d'avenir, ce dernier conclut : « On aimerait posséder de nouvelles gammes de produits que l'on ne retrouve pas dans la région de Joliette. »

©(Photo TC Media - Élise Brouillette)

La salle de montre de Lapointe Sports.

Iriez-vous vivre à l’étranger?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média