Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

01 février 2024

Élise Brouillette - ebrouillette@medialo.ca

France Bernard invite le public dans son intériorité

Musique

France Bernard

©Photo gracieuseté - L'Action

France Bernard a remporté la finale de Ma Première Place des arts dans la catégorie Auteur-compositeur-interprète en 2011.

L’auteure-compositrice-interprète rawdonnoise, France Bernard, annonce le lancement, le 9 février, de son nouvel album intitulé L’orée au cœur duquel elle s’ouvre sur son intériorité.

Au cours des dernières années, France Bernard a notamment rendu hommage, en chansons, au poète québécois Gilbert Langevin, avec l’album et le spectacle Le choix des armes. Pour son nouvel opus, l’artiste a eu envie d’écrire. « Ça s’est produit après un chaos personnel et les années de pandémie, j’ai eu ce feu intérieur et envie d’écrire au sujet de mes préoccupations et de ce que je vivais. »

En entrevue avec L’Action, la musicienne parle de cette pandémie qu’elle décrit aussi comme la « grande peur » : « J’étais dans le bois, je vis à l’orée du bois et je préférais la compagnie de la forêt à celle des humains. Les textes parlent de fuite, de la course folle de la vie et beaucoup d’amour. L’amour est un mot à mille définitions, mais mal compris. Il faut répéter. Derrière la peur, il y a l’amour. »

Toutes les paroles de l’album L’orée sont signées par France Bernard, à l’exception de trois textes d’un poète de talent qu’elle a mis en musique.

Si son album consacré aux mots de Gilbert Langevin était plus littéraire, France Bernard souligne que L’orée se veut plus rythmé. « Après la folie et la peur, on a besoin d’être dans la joie, alors j’effleure des styles comme le blues, le tango ou le country, mais dans des rythmes libres. J’aime jouer avec les mots et la musique. C’est mon folklore personnel intérieur. »

France Bernard mentionne qu’elle a dirigé des chorales pendant vingt ans et que les musiques du monde l’ont toujours inspirée parce qu’elles sollicitent les sens. « J’ai aussi envie de toucher et d’émerveiller. »

Les arrangements musicaux de l’album sont signés Francis Covan, qui travaille notamment avec le Cirque du Soleil.

Le 10 février, à 19 h 30, à Saint-Jacques, France Bernard présentera le premier spectacle issu de son dernier album au cœur d’un nouveau lieu de diffusion étonnant et de haute performance situé au 48, rue Venne. Six musiciens seront sur scène, dont Chantal Bergeron et Hugues-Olivier Blouin, qui l’accompagnent partout où elle se produit. « Sur scène, j’aime que ce soit organique. »

L’auteure-compositrice-interprète souligne aussi qu’elle aime mettre le public à contribution à certains moments de ses spectacles en les amenant à improviser lors de boucles rythmiques ou vocales. « J’aime créer des liens tous ensemble et tout ce qui émane du moment présent. C’est magique. C’est mon côté enseignante et rassembleuse. »

Pour information ou achat de billets : www.francebernard.com ou francebernard.artiste@gmail.com.

Avez-vous déjà été touché par un trouble d’apprentissage?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média