Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

23 décembre 2023

Communiqué L'Action - infolanaudiere@medialo.ca

Gabriel Ste-Marie fait le bilan de la dernière session parlementaire

Politique

Gabriel Ste-Marie

©Photo gracieuseté - L'Action

Le député de Joliette, Gabriel Ste-Marie.

Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois, et Gabriel Ste-Marie, député de Joliette ont dressé le bilan d’une session chaotique, mais néanmoins productive puisqu’en agissant de manière responsable, les bloquistes considèrent qu’ils ont réussi à porter les priorités des Québécois à l’avant-plan, notamment en matière d’immigration, de coût de la vie et d’environnement.

Pour les députés, ce bilan démontre qu’au-delà de toute partisanerie ou calcul électoral, les bloquistes sont demeurés fermement arrimés au mandat que leur ont confié les Québécois et Québécoises : porter les demandes et priorités du Québec de façon efficace et responsable.

« Nous avions choisi cet automne de baser notre action parlementaire sur le thème « Responsables! » parce que nous constations que les Québécois étaient inquiets devant diverses crises, telles la hausse du coût de la vie et les impacts des changements climatiques vécus cet été. Nous avons choisi d’être en mode solution pour les Québécois plutôt que d’attiser leurs inquiétudes. Nous avons porté les demandes et les priorités du Québec dans un Parlement déconnecté des priorités des Québécois et prompt à la partisanerie. Le Bloc a fait ses devoirs et ses leçons. Nous n’étions ni des chouchous du professeur à l’avant de la classe, ni des élèves turbulents à l’arrière de la classe, mais nous avons agi en bon élève au centre de la classe et nous sommes demeurés centrés sur les enjeux importants pour le Québec. Notre attitude responsable a payé, puisque nos dossiers ont remarquablement avancé et je pense qu’on a effectivement bien fait le travail », signale le chef du Bloc.

Celui-ci rappelle :« En matière d’immigration par exemple, nous avons obtenu que la Chambre reconnaisse à l’unanimité que les cibles d’immigration soient liées à la capacité d’accueil du Québec, et que le gouvernement revoie ses cibles dès 2024. N’oublions pas qu’Ottawa doit aussi 460 millions au Québec pour les demandeurs d’asile. Les gens qui viennent chez nous ont besoin de garderies, de soins et de services et ça ne peut se faire sur le bras du Québec qui reçoit la moitié des demandeurs d’asile de tout le Canada. Ottawa doit nous rembourser. » Il explique aussi qu’un imprévu a marqué la session, soit celui de la guerre Israël-Hamas. « Nous l’avons abordée avec une diplomatie responsable en déposant un projet de loi pour éliminer l’exemption religieuse pour les propos haineux afin de diminuer les tensions que cette guerre a créées au Québec. Nous reviendrons sur cet enjeu. » 

Économie, environnement et crise de l’information

Les députés soulignent que le pouvoir d’achat des Québécois est mis à dure épreuve et qu’ils n’en finissent plus de se serrer la ceinture. « Le Bloc Québécois a rallié l’unanimité de la Chambre pour demander à Ottawa d’en faire plus pour lutter contre l’insécurité alimentaire qui afflige plus de 800 000 Québécois. La misère, c’est aussi celle des gens qui n’ont pas de toit et celle des aînés, à qui nous devons tout, mais qui sont trop nombreux à manquer de l’essentiel. C’est pourquoi en matière de logement, nous avons talonné Ottawa pour qu’il transfère sans conditions les 900 millions dus au Québec. On peut être fiers aussi, parce que nous avons remporté une longue bataille qu’on avait beaucoup à coeur en réussissant à faire un grand pas en avant en faveur de la pension de la vieillesse pour tous les aînés. On pourra enfin tirer un trait sur l’injustice d’Ottawa qui avait exclu les 65 à 74 ans de la hausse de la pension », se réjouit Gabriel Ste-Marie.

Avez-vous déjà été touché par un trouble d’apprentissage?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média