Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

12 décembre 2023

Mélissa Blouin - mblouin@medialo.ca

Un temps des Fêtes plus doux pour des centaines d’enfants

Générosité

Lutins de Noël

©Photo gracieuseté- Pierre Bruneau

Grâce au dévouement des employés du pénitencier de Joliette et des nombreux bénévoles qu’ils ont recrutés au fil des ans, plusieurs familles lanaudoises rencontrant des difficultés financières vivront un Noël plus doux et apaisant. En effet, pour une sixième année, les Lutins de Noël ont recueilli des dons et offriront des cadeaux à près de 200 enfants, ce qui représente environ 60 familles.    

« Nous sommes remplies de gratitude envers notre milieu de travail, nos logis et la facilité que nous avons de nous procurer de la nourriture de façon régulière, c’est pourquoi nous désirons partager ces privilèges avec ceux qui ont moins de chance », a mentionné l’initiatrice du projet Jean Christine Laberge.  

Chaque année, cette dernière ainsi que son équipe visitent des écoles de la région et choisissent, avec l’aide de la direction, des enfants dont la famille vit certaines difficultés à l’approche du temps des Fêtes. Ces jeunes ont le mandat de se présenter, dans une lettre, et de nommer quelques idées de cadeaux qu’ils aimeraient recevoir.  

Les lettres sont ensuite acheminées aux quelque 200 lutins bénévoles du groupe et chacun d’entre eux s’engage à offrir un cadeau à l’enfant qui lui a été attribué. Les cadeaux sont distribués à même les maisons de chaque enfant la fin de semaine avant Noël. « Afin d’étendre la magie des Fêtes, des bons d’épicerie, des chèques cadeaux, des desserts et des dons matériels, sont aussi donnés aux familles grâce à la généreuse participation d’entreprises de la région », a ajouté Mme Laberge.  

Cette année, ce sont 16 écoles qui ont été visitées par le groupe à Crabtree, Saint-Jacques, Sainte-Marie-Salomé, Saint-Alexis, Saint-Esprit, Sainte-Julienne, Rawdon, Saint-Liguori, Saint-Ambroise-de-Kildare, Notre-Dame-des-Prairies, Joliette et Saint-Charles-Borromée. Le groupe est d’ailleurs allé à l’école spécialisée Espace-Jeunesse et il s’agissait d’une première fois qu’une école pour jeunes ayant des défis particuliers participait au projet. « Quand nous sommes sorties de cette école, nous étions vraiment enthousiastes et touchées par nos rencontres, c’est une belle nouveauté! » 

Mme Laberge a également mentionné que, par les années précédentes, certaines écoles n’avaient pas été choisies, car elles se trouvaient dans des quartiers qui n’étaient pas identifiés comme plus défavorisés, mais finalement, Les Lutins ont constaté que les besoins sont présents partout, «personne n’est à l’abri d’une période difficile. »  

La récession se fait ressentir  

Ce grand projet, qui est maintenant devenu une tradition, fait une différence dans le cœur de plusieurs familles chaque année. « Nous tenions à vous remercier encore mille fois pour les cadeaux que vous nous avez faits. C’est vraiment énorme et nous en sommes encore très émus, c’est un magnifique geste et je voulais vraiment vous faire savoir à quel point il est apprécié », a commenté une famille aidée l’an dernier. 

Lors de la distribution des cadeaux, Les Lutins sont témoins de la joie qu’ils répandent et vivent, chaque année, des moments touchants. « Je me souviens d’un homme qui s’attendait à ce qu’on apporte des cadeaux à ses enfants seulement. Quand il a reçu le bon d’épicerie et les cadeaux de nos commanditaires, il s’est mis à pleurer. On voyait toute sa reconnaissance, c’était beau et triste à la fois », a raconté Isabelle D’Amours qui est le bras droit de Mme Laberge dans cette initiative. 

Afin d’amasser des dons, les deux complices ont passé la journée du 18 novembre aux Galeries Joliette et ont récolté près de 865 $. En date du 30 novembre, un total d’environ 7500$ avait été recueilli sur un objectif de 10 000 $, ce qui avait été amassé l’an dernier. Toutefois, les deux dames ont confié que le défi est plus grand cette année, en raison de la récession, et qu’il est beaucoup plus difficile de récolter des dons et de trouver des commanditaires.  

« Les gens donnent moins, ça se fait sentir que le coût de la vie est cher, les loyers, la nourriture, tout! Pendant la pandémie, les gens sortaient moins et avaient un surplus, ils pouvaient donner plus généreusement, mais cette année les gens conservent davantage leur argent pour eux», a expliqué Isabelle D’amours.  

Elle a toutefois assuré que les familles seront tout de même en mesure de recevoir des bons d’épicerie, mais que le montant de chacun, qui était de 150$ l’an dernier, sera peut-être moins élevé.  

Mme Laberge a terminé en remerciant toutes les généreuses entreprises lanaudoises qui contribuent à faire de cet événement un succès grandissant chaque année. Elle invite d’autres entreprises, ainsi que la population à se joindre au mouvement et à étendre la magie des Fêtes en faisant des dons monétaires. Il est possible de le faire en contactant Mme Laberge par courriel à jclaberge@hotmail.com ou par téléphone au 450-898-5641.    

Lutins de Noël

©(Photo L'Action- Mélissa Blouin)

Isabelle D’Amours, la mascotte Yuri et Jean Christine Laberge lors de leur journée aux Galeries Joliette.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média