Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

15 décembre 2022

Mélissa Blouin - mblouin@lexismedia.ca

L’Assurancia grandement représentée aux Championnats du monde

Une première pour Christophe Pelletier

Assurancia

©(Photo L'Action- Mélissa Blouin)

Louis Bessette, Eugène Bessette, Estebal Bisson, Yowan Hamilton, Steve Proulx, Gabriel Beaulieu et Christophe Pelletier.

Les joueurs de L’Assurancia Venne et fille de Joliette Christophe Pelletier, Steve Proulx et Alexis Lapierre ont été sélectionnés pour représenter le pays lors des Championnats mondiaux 3 contre 3 de hockey balle qui se tiendront à Hodonín en République Tchèque du 26 juin au 2 juillet. À travers toute la province, seulement 17 joueurs ont été retenus pour cette équipe. Il s’agira d’une quatrième participation pour Proulx, d’une deuxième pour Lapierre et d’une première pour Christophe Pelletier. 

« Je suis vraiment content, c’est quand même un bel honneur! C’est peut-être la seule fois que je vais y aller aussi, alors je le prends, je vais vivre le moment présent et je vais juste en profiter le plus possible », a commenté le joueur de Joliette Christophe Pelletier. Il s’agissait d’une belle surprise pour ce dernier qui ne s’attendait pas nécessairement à être sélectionné. « Quand j’ai vu mon nom, j’étais vraiment heureux, mais je relisais pour être bien certain qu’il s’agissait réellement de la liste officielle! » 

Celui qui habite maintenant Berthier a ajouté que s’il était surpris, c’est parce que la Ligue nationale de hockey balle (LNHB) compte énormément de bons joueurs. « Il y avait tellement de possibilités! Rendu-là, je crois qu’il n’y avait pas de bons ou de mauvais choix, mais qu’il s’agissait plus de choix personnels des dirigeants en fonction des différents rôles qu'ils voulaient combler dans l’équipe. » 

Le joueur d’énergie et d’intensité évoque qu’il se démarque particulièrement par son jeu défensif et lors des désavantages numériques ou des batailles un contre un. « Le jeu est différent dans les autres pays. Ils sont plus axés sur l’échec avant et sont un peu plus robustes. Je crois que c’est pour cela que j’ai été sélectionné, car je suis capable de jouer physiquement tout en restant discipliné! » 

Il connaît ses forces et axera sur celles-ci lors de son entraînement. « Je ne suis pas vraiment un gars de « skills ». Ça ne me sert à rien de pratiquer mes feintes entre les jambes! Je n’en ai jamais faites et je n’en ferai pas. Je vais pratiquer mes forces, mes aptitudes, les améliorer et les amener au plus haut que je peux! » 

Son entraînement ne sera pas très différent des autres années, puisqu’il se garde toujours en forme pour le hockey balle, mais aussi pour le hockey sur glace. Toutefois, cela lui donnera une motivation supplémentaire. « Tu représentes ton pays, ta province, tu ne veux pas arriver là et ne pas être au meilleur de tes capacités, alors ça donne un boost de plus, c’est certain! »  

D’affronter d’autres pays n’est cependant pas un élément qui l’inquiète, puisque le calibre du Québec est très élevé et que tout au long de la saison de la LNHB, il affronte des équipes tout aussi bonnes. « Mon jeu ne changera pas là-bas! J’ai une façon de jouer et c’est tout le temps à 100%. Que ce soit sur la plus grosse scène de hockey balle au monde ou dans la rue en arrière de chez moi, je vais toujours tout donner! » 

Un retour pour Proulx et Lapierre 

Pour le triple champion du monde Steve Proulx, il s’agira d’une quatrième participation à ces Championnats du monde européens. Il a déjà pris part à ceux de la Slovaquie deux fois et à ceux de la Finlande. « J’ai vraiment hâte! Je n’étais pas certain d’être sélectionné à nouveau, car la relève est juste incroyable au Québec! Les jeunes sont vraiment bons et il y a beaucoup de vétérans qui ne sont pas de retour dans l’alignement », a commenté le joueur de Saint-Jacques.  

Âgé de 32 ans, le capitaine de L’Assurancia était vraiment heureux de pouvoir revivre cette expérience. « De se concentrer juste sur le hockey pendant sept jours et d’être 24h sur 24 avec une gang de gars qui vont tous dans le même sens et qui ont tous le même objectif, celui de gagner, c’est vraiment trippant! » 

Même s’il détient trois titres mondiaux, Proulx ne prend rien à la légère et mentionne que le niveau des autres pays se rehausse dangereusement chaque année. « Quand cela a commencé, il n’y avait aucune compétition, c’était trop facile, mais depuis quatre ans, le hockey balle 3 contre 3 se développe vraiment dans les autres pays. Les joueurs de la République Tchèque s’améliorent beaucoup et la dernière finale contre eux a été très serrée. En plus, ils seront chez eux, alors on s’attend à ce qu’ils soient prêts! »  

Alexis Lapierre, qui lui habite sur la Rive-Sud, mais qui est aussi un joueur de L’Assurancia de Joliette, a continué en ce même sens en mentionnant que d’autres nations sont aussi à surveiller. « Tous les pays s’améliorent et se rajeunissent, la Slovaquie n’est pas à négliger non plus! » C’est d’ailleurs en Slovaquie que Lapierre avait participé à ses premiers Championnats du monde européens en 2019. Le fait d’être sélectionné à nouveau représentait un grand privilège pour lui et il était d’autant plus heureux de pouvoir vivre cette expérience avec deux de ses coéquipiers.  

« C’est vraiment un beau trip à vivre, ça nous permet de découvrir de nouvelles places et d’être tous les gars ensemble! Les joueurs qui sont habituellement tes adversaires deviennent comme ta famille le temps de cette compétition! J’avais déjà participé à des Championnats avec Steve et c’était vraiment le fun, mais là en plus Christophe, qui est l’un de mes meilleurs amis dans L’Assurancia, vient avec nous! Je ne pouvais pas demander mieux! » 

D'autres Lanaudois seront de l'événement mondial

Les Championnats mondiaux de la République Tchèque accueilleront également des catégories juniors. Parmi ces équipes, composées d’athlètes de moins de 21 ans, se trouvent quatre autres joueurs qui font partie de L’Assurancia Venne et fille de Joliette et ils sont tous originaires de la région. Il s’agit de Gabriel Beaulieu, de Yowan Hamilton, d’Estebal Bisson et d’Eugène Bessette. 

En comptant les deux alignements (U19 et U21), Lanaudière est la région du Québec qui compte le plus de joueurs sélectionnés puisqu’elle en détient neuf sur un total de 33. « Je n’avais pas réalisé qu’il y avait autant de gars de la région dans ces équipes-là! Ce n’est cependant pas surprenant, car nous sommes peut-être une petite région, mais nous avons énormément de talent et ça joue vraiment beaucoup au hockey balle à Joliette », a commenté le directeur général de L’Assurancia, Louis Bessette.  

Il a ajouté qu’il est très difficile d’intégrer cette équipe et qu’il s’agit d’un bel accomplissement pour ces jeunes qui jouent tous au hockey balle depuis longtemps. Pour la totalité d’entre eux, il s’agira de premiers Championnats mondiaux dans un autre pays. 

 « Ça va être le fun, c’est l’expérience d’une vie », a commenté Eugène Bessette qui avait déjà participé aux Championnats du monde Juniors à Montréal avec les U17. Le joueur de 19 ans va s’entraîner avec intensité d’ici le mois de juin, mais cela fait déjà partie de son quotidien, puisqu’il joue au hockey balle chaque semaine. « Ça ne me stress pas, nous sommes une gang de chums qui nous connaissons depuis longtemps et nous savons comment nous jouons, donc l’adaptation sera facile», a commenté celui qui évolue au sein de la Ligue nationale de hockey balle (LNHB) et qui est un joueur régulier avec L’Assurancia.  

Une belle vitrine 
Pour d’autres, qui agissent à titre de réservistes et qui veulent se tailler une place plus importante au cœur de la LNHB, cet événement mondial représente une belle opportunité de démontrer leurs capacités. C’est notamment le cas pour Estebal Bisson.  

« C’est sûr que ça va me donner de la visibilité et si tout va bien, ça va me donner une chance de goaler plus souvent dans la ligue nationale. Je vais vraiment beaucoup travailler et pratiquer pour arriver là-bas en forme. Je veux montrer que je suis capable de goaler! C’est vraiment mon objectif de m’améliorer et de faire ma place dans la ligue », a commenté le gardien de 20 ans en entrevue avec L’Action. 

Yowan Hamilton est également réserviste avec L’Assurancia et cette expérience représente pour lui aussi une belle vitrine. « Je vais m’améliorer le plus possible, améliorer les choses dans lesquelles j’ai le plus de difficulté et monter mon jeu d’un cran! Après, ça peut vraiment aider pour jouer dans la LNHB », a ajouté le joueur de 18 ans.  

De son côté, Gabriel Beaulieu a déjà joué pour l’équipe U18 du Canada, mais il s’agira pour lui aussi d’une première fois à l’extérieur. « Je ne connais pas les autres équipes et j’ai vraiment hâte de voir leur calibre. Je crois que ça va vraiment donner naissance à des bonnes rivalités et ce sera une occasion de plus pour se donner à 100%!» 

D’autres joueurs de la région seront aussi au cœur des formations U19 et U21 comme Thomas Lachapelle, Emmanuel Bessette, Felix Trudeau, Nathan Dulmaine et Vince Dulmaine. «Nous avons des bonnes équipes avec beaucoup de talent! », a ajouté Louis Bessette.  

Ce dernier agira à titre de directeur général des équipes U19 et U21 et il s’agit, pour lui aussi, d’une première nomination pour cet événement européen. « J’ai hâte et je suis très confiant que cela va bien aller! Je suis dans un milieu familier, avec des gars que je connais bien! » 
Il a ajouté que le Québec est le seul endroit au Canada qui détient une ligue professionnelle de hockey balle, ce qui fait en sorte que les joueurs qui s’y trouvent sont les meilleurs de la province, mais également, fort probablement, les meilleurs du pays et du monde.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média