Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

09 décembre 2022

Jason Joly - jjoly@lexismedia.ca

Une nouvelle politique salariale signée pour les cadres de Saint-Charles-Borromée

Pour une meilleure équité des salaires

Politique salariale cadres

©Photo gracieuseté - L'Action

Le maire, Robert Bibeau, et le greffier et directeur des affaires juridiques et du greffe, Me Louis-André-Garceau, ont signé ensemble l’entente.

Les élus de la Ville de Saint-Charles-Borromée ont adopté, en séance extraordinaire du conseil le 5 décembre dernier, la signature de la Politique salariale et administrative des cadres. L’entente avec les employés-cadres est renouvelée jusqu’en 2026.

La Ville a revu l’échelle salariale de ses employés-cadres afin de remplir ses obligations légales en matière d’équité salariale. Elle tenait aussi à les repositionner favorablement sur le marché de l’emploi, suivant une analyse par rapport à d’autres villes de même taille, avec une valeur foncière similaire et un budget semblable.

« Par cette signature, nous reconnaissons l’importance du travail de nos cadres et l’importance d’une organisation exemplaire et propice à la rétention de gestionnaires performants », a indiqué le directeur général, Claude Crépeau.

« Cette entente établit de façon claire la volonté de la Ville de faire équipe avec ses gestionnaires pour assurer une saine gestion conforme aux attentes du conseil et à celles des citoyens », a fait valoir pour sa part le maire de la ville, Robert Bibeau.

La nouvelle politique a été principalement élaborée en fonction :

  • du respect du cadre financier de la Ville;
  • de la mise en place d’une nouvelle structure salariale;
  • de l’équité avec les conditions offertes dans la convention collective du personnel syndiqué entérinée il y a quelques semaines;
  • de l’équité interne et externe.

Quelques nouveaux paramètres sont mis en place dans cette politique actualisée. Par exemple, des indemnités de présence s’ajoutent ou font l’objet de clarification dans leur application, et ce, dans le meilleur intérêt du niveau de service offert aux citoyens. La reconnaissance de fidélité a été également revue à la hausse, avec un devancement de l’accès aux vacances de 5 ans sur le parcours de carrière.

Croyez-vous que les cliniques d’IPS sont une bonne solution aux problèmes d’accès à des soins de santé?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média