Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

cliquer pour fermer

Communauté

Retour

07 novembre 2022

Communiqué L'Action - infolanaudiere@lexismedia.ca

Une hausse de 117 % des inscriptions dans Lanaudière

Défi 100 % local

Un nombre record de 15 106 personnes se sont lancé le défi de mettre plus d’aliments locaux au cœur de leur menu durant tout le mois de septembre. Cela représente une hausse globale de 152 % pour cette 8e édition du Défi 100 % local et une hausse de 117 % pour Lanaudière.

Ces chiffres démontrent que manger local n’est pas une mode, mais bien un mouvement de société qui prend de l’ampleur année après année, et ce, aux quatre coins de la province. 

« Le plaisir de bien manger et la fierté du travail de nos producteurs et transformateurs sont au cœur du succès du Défi qui ne s’essouffle pas un brin dans Lanaudière. Les outils proposés permettent d’augmenter la connaissance de l’offre locale, mais les découvertes faites en cours de route demeureront tout au long de l’année », explique la directrice générale du Conseil de développement bioalimentaire de Lanaudière, Karine Charpentier. 

S’approvisionner localement n’est pas qu’une affaire de citoyens. En effet, 1034 entreprises bioalimentaires ont été mises de l’avant par les Tables de concertation bioalimentaire du Québec (TCBQ) dans le cadre du Défi, tout comme 170 marchés publics. De plus, les TCBQ se sont impliquées dans leur région respective dans le cadre de la 4e édition de l’événement Les institutions mangent local! tenu en septembre. 

En plus des personnes inscrites au Défi 100 % local, quelque 2 860 417 autres ont été rejointes par l’ensemble des activités de sensibilisation et de promotion mises en place durant le mois de septembre par les Tables de concertation bioalimentaire de 14 régions. 

Rappelons que le Défi 100 % local est organisé par le Regroupement des Tables de concertation bioalimentaire du Québec (RTCBQ). Il a pour mission d’accompagner les citoyens du Québec à faire une transition progressive vers une alimentation de plus en plus locale. 

Ce projet est financé par le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, dans le cadre de la mise en œuvre de la Politique bioalimentaire 2018-2025, Alimenter notre monde. Le Regroupement des Tables de concertation bioalimentaire du Québec (RTCBQ) compte aussi sur le soutien d’Aliments du Québec, d’Aliments du Québec au menu, de l’Union des producteurs agricoles (UPA), de l’Association des marchés publics du Québec (AMPQ) et du Réseau des fermiers et fermières de famille.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Joliette - Caméléon Média